Modern technology gives us many things.

Ulreich seul au monde et délaissé par ses coéquipiers après sa terrible erreur

Le duel entre le Real et le Bayern a été marqué par l’énorme erreur du gardien bavarois Sven Ulreich, le remplaçant de Manuel Neuer.

En tout début de deuxième mi-temps, le portier allemand s’est complètement troué sur une passe en retrait de Tolisso qui semblait pourtant anodine. Au lieu de dégager le ballon du pied, il a fait mine de vouloir faire une sortie avec les mains, avant de se rendre compte qu’il n’en avait pas le droit et de laisser filer le ballon au profit de Benzema, qui n’en demandait pas autant. Personne ne sait vraiment ce qui a traversé l’esprit d’Ulreich.

Après la rencontre, le gardien du Bayern est resté seul sur la pelouse de Bernabeu, encore en liesse après la qualification. Complètement dévasté et conscient qu’il avait précipité la chute de son équipe, Ulreich a visiblement été abandonné par ses coéquipiers. Un terrible moment de solitude pour le malheureux Ulreich qui est l’une des images fortes de la soirée.

“Un trou noir”
A l’issue de la rencontre, les joueurs bavarois ont dû évidemment se retenir de mettre leur coéquipier sur le banc des accusés, même si les déclarations des uns et des autres en disaient long. “Il faut le dire clairement, nous leur avons offert un but à chaque match”, a notamment lâché Hummels.

Jupp Heynckens s’est montré un peu plus diplomate en conférence de presse. “Sven a fait une superbe saison et ceci était un simple trou noir. J’ai revu la phase au ralenti et on voit bien qu’il veut prendre le ballon de la main. Puis il se rend compte que ce n’est pas possible et s’emmêle les pinceaux. C’est triste pour le joueur mais également pour mon équipe naturellement”, a réagi l’entraîneur allemand.

7sur7.be

Les commentaires sont fermés.