Modern technology gives us many things.

Tout en maîtrise, les bleus en demi finale

Les bleus de Didier Deschamps ont livré un match correct en battant l(équipe de l’Uruguay sur la marque de 2 buts à 0, Sur deux occasions, les protégés de Didier Deschamps conforment ainsi la bonne marge de progressent, Les Français étaient très forts et on montré une maturité, contrôlant ainsi le fil de la rencontre sur une équipe uruguayenne  sans doute handicapée par  l’absence pour cause de blessure de la star Edilson Cavani, Objectif atteint pour l’équipe de France. Les Bleus ont rempli le contrat ce vendredi en se qualifiant pour les demi-finales de la Coupe du monde 2018 grâce à une victoire face à l’Uruguay. L’équipe de France continue de monter en puissance au fil de la compétition. Face à la ‘Céleste’, meilleure défense du tournoi et habituée à défendre bas, les Bleus n’ont pas paniqué et ont réussi à faire la différence sur un coup de pied arrêté. Sans forcer, mais sans trembler non plus,la France a atteint l’objectif qu’elle s’était fixé en début de tournoi à savoir le dernier carré de la compétition,mais les Bleus n’ont pas prévu de s’arrêter là.

Dès le début de la rencontre, l’Uruguay a voulu marquer son territoire en n’hésitant pas à mettre de l’impact sur les contacts. La ‘Celeste’ a mieux débuté la rencontre, mais la France a vite réagi. C’est tout de même l’Uruguay qui s’est montré dangereux en premier sur un corner, où Lloris a bien devancé Gimenez, seul au deuxième poteau. Dans la foulée, la France a répondu par l’intermédiaire de Mbappé. Sur un bon centre de Pavard, Giroud a remisé de la tête vers le Parisien, mais ce dernier a sauté trop tôt et a manqué sa tête.

Les Bleus ont ensuite pris le contrôle de la rencontre en occupant le camp des Uruguayens avec le ballon. Certes, l’équipe de France ne s’est pas procuré énormément d’occasions, mais via des bons mouvements collectifs ils ont su perturber la Celeste mais le manque de précision dans le dernier geste, et dans la dernière passe ont privé les Bleus d’occasions franches. C’est finalement sur coup de pied arrêté, cinq petites minutes avant la pause, que l’équipe de France a logiquement pris les devants. Sur un coup franc parfaitement joué, Griezmann a trouvé Varane au point de penalty, qui a devancé Stuani, et d’une tête croisée à tromper Muslera.

Lloris sauve les Bleus, Muslera coule l’Uruguay

Hugo Lloris, capitaine des Bleus, a sauvé la maison bleue juste avant la pause. Le gardien de Tottenham a effectué une parade sur une tête de Caceres, puis s’est relevé pour gêner la reprise de Godin, au-dessus. Sans un grand Lloris, les Bleus auraient pu rentrer à la pause sur un score de parité, mais après une première période âpre, tout en gestion, ils étaient logiquement en tête. Au retour des vestiaires, les hommes de Deschamps ont voulu enfoncer le clou d’abord sur coup de pied arrêté avec Griezmann puis Mbappé mais sans succès.

À l’heure de jeu, Antoine Griezmann a délivré tout le peuple français sur une frappe lointaine flottante. Sur la trajectoire du ballon, Muslera s’est complètement manqué visiblement gêné par le ballon qui a tourné au dernier moment. Très critiqué depuis le début du tournoi, l’attaquant de l’Atletico Madrid a inscrit son troisième but dans le mondial, son 23ème en équipe de France, l’un des plus importants. Les changements de Tabarez n’ont rien changé à la physionomie du match et hormis une tension entre les Français et les Uruguayens après un vilain coup reçu par Mbappé, les Bleus ont géré d’une main de maître cette fin de match.

L’équipe de France a fait sauter le verrou uruguayen pour se qualifier en demi-finale. La Céleste qui n’avait encaissé qu’un but jusqu’à présent à craquer face aux Bleus. La France ne tombera pas en quart de finale comme il y a quatre ans et peut désormais se tourner vers le prochain match, certainement le plus important et la plus haute marche qui l’attend dans ce Mondial. Une sorte de finale avant l’heure face au vainqueur du choc entre le Brésil et la Belgique. Et s’ils affichent un état d’esprit comme face à l’Uruguay, les Bleus auront à coup sûr des chances de continuer de faire rêver la France entière.

Les commentaires sont fermés.