Modern technology gives us many things.

Sergio Ramos soupçonné de s’être dopé, le Real Madrid réagit

Le Real Madrid a nié vendredi les allégations selon lesquelles son capitaine Sergio Ramos aurait enfreint le règlement antidopage le soir de la finale de la Ligue des Champions 2017.

En effet, selon Mediapart, le dimanche 4 juin 2017, un échantillon en provenance du pays de Galles arrive au laboratoire de Seibersdorf, en Autriche. La fiole, scellée, porte le numéro 3324822. Son contenu ? 110 millilitres d’urine donnés par un joueur du Real Madrid la veille, juste après la finale de la Ligue des champions remportée par le club madrilène contre la Juventus de Turin, au Millennium Stadium de Cardiff.

Mediapart a révélé que Sergio Ramos aurait été contrôlé positif juste après la finale de la Ligue des Champions remportée par le Real face à la Juventus Turin en 2017, puis finalement blanchi par l’UEFA

Selon le magazine allemand Der Spiegel, Sergio Ramos n’avait pas déclaré avoir pris de la dexaméthasone avant le match au Millennium Stadium de Cardiff.

Dans une déclaration, les champions d’Europe ont déclaré que Ramos « n’a jamais enfreint les règles de contrôle antidopage » et que l’UEFA « a aussitôt clos l’affaire » après « vérification par les experts de l’Agence mondiale antidopage.

« En ce qui concerne le reste du contenu de l’article, le club ne se prononcera pas compte tenu de l’évidence de son manque de preuve », a précisé le club.

La dexaméthasone est un glucocorticoïde inscrit sur la liste des substances interdites par l’Agence mondiale antidopage (AMA). La substance peut avoir des effets anti-inflammatoires et peut augmenter la concentration.

 

Afrikmag

Les commentaires sont fermés.