Modern technology gives us many things.

Scène inédite en Allemagne: le VAR accorde un penalty… à la mi-temps

0

Le VAR, objet de toutes les discussions en Belgique, a provoqué une situation complètement surréaliste en Bundesliga.

La rencontre oppose lundi soir Mayence à Fribourg, un duel des mal classés en Allemagne. En toute fin de première mi-temps, l’arbitre Guido Winkmann « oublie » une faute de main dans le rectangle commise par Marc-Oliver Kampf, un joueur de Fribourg. Les deux équipes se quittent donc sur un score vierge à la mi-temps et l’arbitre renvoie les 22 acteurs au vestiaire.

C’est à ce moment que l’assistance-vidéo va s’en mêler. L’arbitre est averti par l’oreillette qu’une faute de main aurait été commise le rectangle. Après quelques minutes de confusion, il file vers l’écran de contrôle et accorde un penalty à Mayence. Alors que quasi tous les joueurs se trouvent déjà dans les entrailles de l’Opel Arena, l’arbitre rappelle tout le monde sur le terrain.

« Nous étions déjà dans le vestiaire »
Le coup de réparation est finalement transformé par Pablo De Blasis après… 7 minutes de temps additionnel (1-0). Mayence finira par s’imposer (2-0) grâce à un deuxième but de l’Argentin en deuxième période. Une scène qui fait déjà le tour du monde et qui alimente le débat sur le VAR.

« Nous étions déjà dans le vestiaire », témoigne Jochen Seier, l’un des dirigeants de Fribourg. « Je présume que tout cela est conforme au règlement mais ça devient de plus en plus dingue », prolonge-t-il.

A quatre journées de la fin, Mayence et Fribourg sont désormais à égalité (30 points). Avec Wolfsburg (30 points également), les deux équipes sont à la lutte pour éviter la seizième place, synonyme de barrage pour le maintien contre le troisième de la D2.

7sur7.be

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.