Modern technology gives us many things.

Russie, des joueurs anglais attaqués par les moustiques

Alors qu’ils avaient entamé la séance d’échauffement quelques minutes avant le début de la rencontre qui devait les opposer à l’équipe tunisienne lundi dernier, les joueurs anglais ont eu la malheureuse surprise d’être attaqués par des nuées de moustiques.

Malgré l’usage massive des pesticides en vue de tenir les insectes à distance du stade de Volgograd, les moustiques ne se sont pas vraiment éloignés. Cette première rencontre disputée à Volgograd Arena a été sérieusement perturbée par la présence massive des moustiques et moucherons.

Nos confrères de Mirror indiquent que les joueurs anglais en ont vraiment souffert pendant le match mais surtout durant l’échauffement.

Mais cela n’a pas empêché les joueurs anglais de venir à bout des tunisiens sur un score (2-1). Le sélectionneur Gareth Southgate n’avait pas cessé de se balayer le visage ainsi que certains joueurs comme Raheem Sterling, Jessie Lingard et Ashley Young. L’on avait l’impression qu’ils se battaient contre des ennemis invisibles. Les organisateurs ont tenté une nouvelle fois de résoudre le problème en aspergeant des pesticides pour repousser les insectes.

Quelques jours avant le match, les autorités s’étaient déjà employées pour éradiquer le problème dû à la proximité de la Volga et de ses marais. Des hélicoptères ont ainsi été réquisitionnés pour répandre des pesticides en vain. Si chaque été, des hordes de moustiques et moucherons envahissent Volgograd, ces insectes semblent bien plus nombreux cette année.

Les joueurs anglais n’ont pas été les seules victimes. Les journalistes, photographes et plusieurs membres de l’organisation n’ont pas pu s’installer aux abords du stade en raison de la présence massive des moustiques.

 

Afrikmag

Les commentaires sont fermés.