Modern technology gives us many things.

Real : Zidane, Marcelo, Gabi… Benzema, ce sont les autres qui en parlent le mieux

D’un coup de patte magique, Karim Benzema a été déterminant dans la qualification du Real Madrid pour la finale de la Ligue des Champions.

Régulièrement critiqué par la presse et les supporters madrilènes en raison notamment de son compteur buts faiblard, Karim Benzema bénéficie du soutien sans faille de son entraîneur Zinedine Zidane qui, même s’il le remplace quasi systématiquement en seconde période, le maintient comme titulaire au détriment notamment d’Alvaro Morata qui possède pourtant un ratio buts / matchs supérieur.

Benzema en toute modestie

Le Français l’a remercié de la meilleure des manières mercredi soir à Vicente Calderon, en enlevant une grosse épine du pied du Real, alors mené 2-0 et fortement chahuté par l’Atletico. Un exploit personnel : une percée dans un trou de souris face à trois défenseurs a permis à Isco de marquer et doucher ainsi les derniers espoirs des Colchoneros, battus 3-0 à l’aller.

« Je suis un peu esseulé, trois défenseurs viennent autour de moi. Je tente le coup. Ça passe, je ne me prends pas la tête. Après, j’arrive à redresser le ballon pour mon coéquipier » Toni Kroos qui bute sur le gardien. « C’est bien, ça a relancé l’équipe et c’était important », a-t-il sobrement réagi au micro d’Infosport+.

Un magicien pour Marcelo, un briseur de rêve pour Gabi

« Karim est un grand joueur. Il a aidé l’équipe avec sa magie », a félicité son coéquipier Marcelo tandis que de son côté, Gabi admet que l’attaquant merengue a tué le suspense. « Nous avons réalisé une première période merveilleuse. Mais une action magique de Benzema a brisé notre rêve », a regretté le capitaine de l’Atletico. « Il faut toujours qu’il réalise quelque chose de spécial pour qu’on soit positif avec lui », a grincé Zinedine Zidane.

Benzema, le précieux de Zidane

« C’est comme ça. Il lui faut vivre avec cette réalité. Mais l’important est que le staff et les joueurs du Real, nous savons tous combien Karim est précieux. Il est fondamental. Ce qu’il a réalisé sur le but est incroyable. Je lui ai demandé comment il avait fait pour éliminer de la sorte trois adversaires dans un si petit espace et lui-même n’a pas su me dire. Un joueur de foot n’est pas là que pour marquer et Karim l’a encore prouvé », a ajouté l’entraîneur du Real. Et Didier Deschamps, qu’en a-t-il pensé ?
Footlegende.fr

Les commentaires sont fermés.