Modern technology gives us many things.

Real-PSG : Ramos ne voit qu’une seule façon de s’en sortir

Après le résultat nul entre Levante et le Real (2-2), Sergio Ramos a tenté de montrer le chemin pour sortir de la tempête alors que se profile le choc face au PSG en Ligue des champions.

« Nous avions fait le plus difficile. » A l’image de l’entraîneur du Real Madrid Zinedine Zidane (En savoir plus), Sergio Ramos pense que lui et ses coéquipiers ont « laissé » filer deux points précieux contre Levante. « Ce n’est pas normal d’être à cette distance du Barça (4e place, 19 points de retard). Nous avons mal fait quelque chose en laissant filer beaucoup de points alors que nous contrôlions les matches. »

Forcément, Sergio Ramos croise les doigts pour que l’escouade du Real sorte le grand jeu face au PSG. Pour le défenseur central espagnol, il n’y a qu’une « seule façon » de procéder pour « faire quelque chose » de positif contre le club de la capitale française. A ses yeux, il faudra « être unis et solides », sur le plan défensif pendant 180 minutes et plus si affinités (aller/retour), en 8es de finale de la Ligue des champions.

Ramos refuse de zapper la Liga

Alors que la rencontre aller aura lieu dans dix jours, Sergio Ramos pense qu’il va falloir bien « regarder » ce qui a cloché sur le rectangle vert contre Levante. « En Ligue des champions, où nous sommes encore en vie, ces erreurs se paient cash », a-t-il rappelé justement. Pour ce qui est de la Liga, le capitaine des Merengue a assuré que lui et ses coéquipiers n’allaient pas lâcher le morceau.

Pour lui, c’est « compliqué » sur le plan comptable. Mais il faut « essayer » impérativement de « rester le plus haut possible » au classement. A défaut de pouvoir rattraper le FC Barcelone, qui fonce vers le sacre de l’autre côté des Pyrénées, Sergio Ramos aimerait bien occuper la seconde place et donc devancer le tandem Atletico Madrid (2e) – Valence (3e). Le 10 février, le Real défiera la Real Sociedad à Santiago Bernabeu avant le choc contre le PSG.

footlegende.fr

Les commentaires sont fermés.