Modern technology gives us many things.

Le Real Madrid « allié » de circonstance du Barça face à l’Atletico

Pour s’éviter l’humiliation d’un « Pasillo » en mai prochain, le Real Madrid doit rendre service au FC Barcelone ce week-end dans la course au titre de Liga.

Le Real Madrid « allié » du FC Barcelone dans la course au titre de Liga ? Les supporters catalans l’ont rêvé, les aléas du calendrier l’ont fait. En effet, comme le rappelle Mundo Deportivo, les hommes de Zinédine Zidane auront directement une influence sur le titre de champion d’Espagne ce dimanche… Surtout si le Barça fait, comme prévu, le métier face à Leganes ce samedi soir au Camp Nou (20h45).

Si le Real fait un résultat au Bernabeu face à l’Atletico demain, non seulement les Merengue se rapprocheraient des Colchoneros au classement (63 contre 67 points actuellement) mais surtout ils offriraient à leur meilleur ennemi un matelas de 12 points sur le second. Et le Real a tout intérêt à jouer le jeu pour s’éviter l’affront d’un « Pasillo » au Camp Nou le 6 mai prochain lors de la 37e journée.

Zidane ne veut pas que son équipe fasse un « Pasillo » quoi qu’il arrive

En Espagne, la tradition veut qu’une équipe championne avant la dernière journée puisse avoir droit à une haie d’honneur de son adversaire le match suivant son sacre. Or l’écart est aujourd’hui à +9 et, en cas de sans faute des deux équipes, le Barça ne serait officiellement sacré qu’après la 36e journée et donc bénéficier « théoriquement » d’une genuflexion des Madrilènes le match suivant.

Questionné sur la possibilité de faire un « Pasillo » aux Blaugranas en fin de saison, Zinédine Zidane a, de toute façon, été catégorique en conférence de presse : « Nous n’allons pas faire le pasillo, on est concentrés sur le match de demain, nous n’allons pas faire le pasillo. Ce que nous avons en tête c’est de prendre les trois points demain. (…) Ma réponse est très claire et je ne vais plus parler de ce sujet. C’est une décision et c’est tout. C’est ma décision. Je ne comprends pas l’intérêt de ce pasillo et on ne le fera pas. Le Barça a cassé cette tradition. Elle n’existe plus », a assuré Zizou, qui ne veut pas se servir de cette excuse comme d’un levier contre l’Atletico. Il est vrai que la saison passée, le Barça avait « brisé » cette tradition à Bernabeu suite à la victoire au Mondial des Clubs. Rancunier le coach merengue ?

butfootballclub

Les commentaires sont fermés.