Modern technology gives us many things.

Prison, amende… La justice confirme le verdict pour Messi et son père

Comme prévu, la Cour suprême espagnole a rendu son verdict au sujet de l’appel de Lionel Messi à propos d’une histoire de fraude fiscale qui a rejailli forcément sur le Barça.

En juillet 2016, la décision du tribunal de Barcelone n’avait pas hésité à condamner Lionel Messi son père Jorge à une lourde peine de 21 mois de prison. L’attaquant du FC Barcelone et son géniteur avaient été reconnus coupables de fraude fiscale. Selon la justice, « La Pulga » et son paternel avaient dissimulé pas moins de 4,16 millions d’euros qui découlaient des droits d’image de l’international argentin (2007-2009).

Également condamnés à une amende globale de 3,7 millions, Lionel Messi et Jorge avaient décidé de déposer un recours auprès de la Cour suprême espagnole afin que cette décision soit cassée. Mais selon l’AFP, cette instance n’a pas répondu favorablement à leur requête. Elle a rejeté le recours et donc validé la peine de prison.

Messi évite quand même le pire

Heureusement pour eux, les deux Messi « bénéficient », si on peut dire, de la loi juridique espagnole. Cette dernière permet, en règle générale, aux personnes condamnées à moins de 24 mois de prison de ne pas exécuter leur peine derrière les barreaux. Les dirigeants du FC Barcelone doivent être soulagés !

Si « La Pulga » avait dû aller en prison, alors l’équipe qui ne sera bientôt plus dirigée par Luis Enrique aurait été considérablement affaiblie. Cette saison, le gaucher a disputé 51 matches, marqué 53 buts et effectué 18 passes décisives toutes compétitions confondues. A l’image du Brésilien Neymar et de l’Uruguayen Luis Suarez, Lionel Messi est un élément offensif incontournable au Camp Nou.

Footlegend.fr

Les commentaires sont fermés.