Modern technology gives us many things.

Ousmane Dembélé : « Nous avons été forcés de jouer »

Le jeune ailier de Dortmund, Ousmane Dembélé, est revenu sur l’attaque du bus, le jour du quart de finale aller de Ligue des champions contre Monaco.

Après Nuri Sahin, Julian Weigl et Thomas Tuchel, notamment, c’est au tour d’Ousmane Dembélé de raconter l’ambiance sordide et pesante après l’attaque intervenue le 11 avril dernier contre le bus de son équipe, à un peu moins de deux heures de son quart de finale aller contre Monaco. L’ancien Rennais raconte à Sky Sports à sa manière le choc émotionnel lié aux trois explosions du car qui avaient notamment blessées son coéquipier Marc Bartra. « L’atmosphère à l’intérieure du bus était effrayante. Le lendemain matin, c’était une ambiance catastrophique mais nous devions jouer au football. C’était totalement impossible dans nos têtes, personne n’était capable de jouer ce match. »

Un groupe très touché

Malgré l’état psychologique très atteint de l’ensemble du groupe de Dortmund, le match a eu lieu moins de 24 heures après l’attaque du bus pour une défaite 3-2 contre Monaco. Ousmane Dembélé estime que l’équipe n’était pas prête à disputer cette rencontre. « L’UEFA a certes ses problèmes mais aucun d’entre nous ne pouvait jouer. Beaucoup de mes coéquipiers ne voulaient pas affronter Monaco à ce moment-là mais on n’avait pas la capacité de reporter le match. Nous avons été forcés de jouer. Nous avons été très unis. L’UEFA n’a pas transigé et notre président a dû suivre les instructions. »

Goal.com

Les commentaires sont fermés.