Modern technology gives us many things.

Neymar indisponible « entre six et huit semaines », selon son père

Le meilleur joueur brésilien de football Neymar sera indisponible de six à huit semaines, en raison de sa blessure à la cheville. Il sera absent lors du 1/8e de finale retour de la Ligue des Champions face au Real Madrid. Le père du joueur a fait cette déclaration à la branche brésilienne de la chaîne ESPN.

Le PSG est resté énigmatique mais le père de Neymar a fini par briser le faux suspense: Le crack brésilien, victime d’une « entorse » de la cheville droite et d’une « fissure » osseuse, sera absent « au moins six semaines » selon son conseiller, et manquera donc le choc face au Real Madrid, le 6 mars.

La « petite option » de retour contre le Real, qu’a laissé entrevoir Unai Emery mardi après-midi, n’aura tenu que quelques heures. Le temps que le clan Neymar ne se décide à officialiser un forfait que s’est refusé de faire le PSG malgré le diagnostic inquiétant de la blessure.

Dans un entretien à la chaîne ESPN Brasil, le père du joueur a annoncé qu’il serait absent « au moins six semaines », et donc indisponible pour disputer le 8e de finale retour de Ligue des champions contre le Real (défaite 3-1 à l’aller), le 6 mars.

« Le PSG sait déjà qu’il ne pourra pas compter sur Neymar lors des prochains matches, pendant au moins six semaines, car ce traitement durera six à huit semaines. C’est ce qui est déjà défini, peu importe s’il y a (chirurgie) ou non », a confié le père et conseiller du joueur sur la chaîne brésilienne, ajoutant qu’il sera de retour « fin avril ».

La clarté de l’intervention de Neymar Senior tranche avec le communiqué médical laconique du club parisien lundi et le point-presse évasif de son entraîneur avant le « clasico » PSG-OM.

« Pour Neymar, il n’y a pas de décision d’opération, on va voir comment ça évolue dans les jours qui viennent », avait simplement dit le technicien parisien alors que la presse brésilienne évoquait l’option d’une intervention chirurgicale.

S’il a reconnu que la participation de son N.10 face au Real semblait aujourd’hui « plus difficile » que dimanche soir, quand il se disait plutôt « optimiste », le technicien basque s’est refusé à acter le forfait de son meilleur joueur à une semaine du match le plus important de la saison.

222 millions pour rien?
Pourtant, une fissure du cinquième métatarsien (os du pied) nécessite plusieurs semaines d’arrêt, selon plusieurs spécialistes interrogés par l’AFP, convaincus de son incapacité à revenir sur les terrains dans une semaine.

« C’est sûr que cette fissure remet en cause sa participation dans huit jours, a expliqué à l’AFP Jean-Marcel Ferret, l’ancien médecin de l’équipe de France. Qui dit fissure dit possibilité qu’elle se transforme en fracture si on joue. Cela pourrait mettre en cause le reste de sa saison. »

« Sur un os, les infiltrations c’est compliqué, et pendant le match, il y a un risque d’aggraver la lésion », a confirmé à l’AFP Pascal Maillé, responsable du centre médical de Clairefontaine.

Face à la peur de manquer cet été le Mondial-2018 avec la sélection brésilienne, une tel risque semble avoir été évité. « Tout ce que nous devons faire est de ne pas causer une nouvelle fracture dans le futur qui (lui) pourrait nuire », a souligné le père de Neymar.

L’inquiétude était telle que l’annonce de la liste pour les matches amicaux de mars a été reportée de dix jours. Le médecin de la Seleçao, Rodrigo Lasmar, a même décidé de se rendre à Paris au chevet de la star, interrompant un séjour à Sotchi, en Russie, où il participait à un congrès de la Fifa.

Pour les dirigeants parisiens, qui ont dépensé 222 millions d’euros pour passer un cap en Ligue des champions grâce à son talent quasi unique au monde, une telle annonce risque de jeter un froid.

Car « Ney », l’homme qui a impulsé l’incroyable « remontada » de Barcelone contre le PSG la saison dernière (6-1), était censé réaliser le même exploit contre le Real de « CR7 ».

Zidane méfiant
Unai Emery, critiqué par plusieurs observateurs aussi bien sur son choix de laisser le Brésilien sur la pelouse alors que le match contre l’OM était plié que sur son « coaching » alambiqué à Madrid, dispose d’Angel Di Maria comme solution de rechange.

Un nom toutefois un peu moins clinquant que Cristiano Ronaldo, la star portugaise… laissée au repos cette semaine comme un clin d’oeil.

L’absence de Neymar pourrait-elle changer les plans du Real? L’entraîneur madrilène Zinédine Zidane a en tout cas refusé mardi soir de rentrer dans le jeu du chat et de la souris avec son futur adversaire parisien.

« Je ne sais pas ce qu’il en est, il faut attendre », s’est borné à dire le technicien français en conférence de presse après la défaite concédée sur le fil contre l’Espanyol (1-0) en Liga.

Le père de Neymar vient de lui donner la réponse.

7sur7.be

Les commentaires sont fermés.