Modern technology gives us many things.

Mercato – MU : une pilule difficile à digérer pour Ibrahimovic

Zlatan Ibrahimovic poursuit sa convalescence suite à sa blessure au genou contractée en avril dernier. A priori, l’attaquant ne reprendra pas le chemin de la compétition avec l’équipe de Manchester United…

Le 20 avril dernier, Zlatan Ibrahimovic avait été victime d’une grave blessure au genou lors d’un match entre Manchester United et Anderlecht (2-1 a.p, quart de finale retour de la Ligue Europa). Ce coup dur pour le buteur suédois avait marqué les esprits à Old Trafford. Avant d’être expédié à l’infirmerie, l’ancienne superstar du PSG avait des grandes chances d’obtenir une deuxième année de contrat.

Il faut dire « qu’Ibra » avait marqué 28 buts et effectué 10 passes décisives en 46 matches pour le compte des Red Devils. Autrement dit, le géant scandinave avait réussi une très bonne première saison à Manchester United. Selon le Daily Express, les dirigeants mancuniens ne sont plus très chauds à l’idée de renouveler le bail de Zlatan Ibrahimovic.

Aucune certitude pour Ibrahimovic

Alors que ce dernier expirera le 30 juin prochain, les Red Devils envisagent clairement de le laisser partir librement. Ils ont des gros doutes sur la capacité du joueur qui fêtera son trente-sixième anniversaire le 3 octobre prochain de revenir à son meilleur niveau. Même si c’était le cas, ils se seraient passés auparavant de ses services pendant une bonne partie de l’exercice 2017/2018.

Cette semaine, l’agent Mino Raiola n’avait pas caché que son poulain n’était pas encore fixé à propos de son futur en vue du mercato. « Il a passé un moment fantastique à Manchester United. Il appartient au club et à moi-même de voir ce que le futur apportera. » A ce stade, on peut dire que le board de MU recherche activement un nouveau buteur de classe mondiale. Mais qui sait, peut-être qu’une convalescence express « d’Ibra », durant l’été, pourrait inciter les décideurs britanniques à revoir leur copie.

footlegende

Les commentaires sont fermés.