Modern technology gives us many things.

Mondial 2018: Obi Mikel très remonté réagit après la défaite du Nigeria

Après l’inattendue défaite en fin de match face à l’Argentine, John Obi Mikel a livré ses sentiments. L’ancien joueur de Chelsea a salué la détermination de ses coéquipiers et de tout son staff. Obi Mikel a également fustigé l’attitude de l’arbitre.

« C’est comme ça. Rien à dire… On a fait tout ce qu’on a pu, tout donner jusqu’au bout. On concède ces deux buts, bon… On a fait tout ce qu’on a pu. Mon équipe a tout donné, mes gars ont tout donné, je suis fier d’eux. On savait que ce serait difficile. On a fait tout notre possible. C’est juste que ça n’a pas marché », a-t-il commenté, terriblement déçu.

Relancé sur la question du penalty non sifflé malgré une main flagrante de Rojo, alors que le score était encore de 1-1, il a dit tout son désarroi.

« C’était un penalty très clair. Peut-être que l’arbitre a donné le premier penalty et ne voulait pas en donner un deuxième. Il n’y a pas moyen qu’il ne donne pas penalty. Je ne comprends pas. On lui demande si le ballon touche la main, il dit oui. On lui demande pourquoi il ne donne pas penalty, il dit qu’il ne sait pas », a-t-il expliqué à la fin de la rencontre, relayé par L’Equipe.

Également déçu de l’élimination de son équipe, le sélectionneur du Nigeria Gernot Rohr se refusait à accabler l’arbitre de la rencontre face à l’Argentine.

« C’est une grosse déception car mon équipe a fait de son mieux, notamment en seconde mi-temps. Il ne nous a manqué que quelques minutes pour être qualifiés, a regretté le technicien franco-allemand, cité par l’AFP. Je suis fier de mon équipe, qui est jeune et qui, dans quatre ans, sera très forte. Là, elle manque encore d’expérience pour tenir le score dans les moments chauds. On a manqué un peu de chance aussi. Et je tiens aussi à souligner qu’on a eu un jour de récupération en moins par rapport aux Argentins, et cela a pu jouer en fin de rencontre. »

 

 

Afrikmag

Les commentaires sont fermés.