Modern technology gives us many things.

Messi rate un penalty, l’Islande réussit son entrée en Coupe du Monde

Ils nous avaient manqué. Révélation de l’Euro 2016, les Islandais n’ont pas manqué leurs grands débuts en Coupe du Monde en accrochant l’Argentine (1-1, 19e Agüero et 23e Finnbogason ) grâce à une organisation, un courage et une solidité admirables. Moins de raisons de se réjouir côté argentin avec un manque de créativité offensive et une fébrilité défensive inquiétante. Pour “couronner” cette difficile après-midi, Messi a raté un penalty et son entrée dans le Mondial. “Clap!” pour l’Islande, “pffttt” pour l’Argentine.

Le match des confirmations. L’Islande a démontré une nouvelle fois son courage, son organisation et son efficacité dans les deux rectangles. Ses supporters ont aussi fait honneur à leur réputation avec une ambiance fantastique et le retour du savoureux clapping.

En face, l’Argentine a prouvé qu’elle n’avait sans doute pas l’étoffe pour demeurer parmi les favoris. Malgré un secteur offensif très fourni (Higuain et Dybala étaient sur le banc), l’Albiceleste peine à se créer des occasions. Et défensivement, c’est fébrile voire “faible” (on se comprend). Chaque fois que les Islandais sont arrivés dans les 25 derniers mètres argentins (cela n’a été le cas qu’en première période), c’était la panique devant Caballero.

Autre constat, qui n’est pas neuf, Messi peine à rayonner en sélection. Mais il est sans doute trop tôt pour « démonter » l’Argentine. Avec le talent qui compose cette équipe, elle est capable d’aller loin dans ce Mondial. Peut-être que ce couac face à l’Islande ne restera qu’un faux départ. Wait and see.

L’homme du match

Hannes Thor Halldorsson
Quand vous arrêtez un penalty de Messi pour le premier match de votre pays en Coupe du Monde et que votre équipe accroche l’Argentine, pas compliqué d’hériter du statut d’homme du match. Outre cet arrêt décisif, le portier du club danois de Randers FC a enchaîné les interventions et rassuré ses défenseurs avec une prise de risque minime. Il avait sans doute rêvé d’une telle prestation. Il l’a fait. Au revoir, merci et bon week-end.

Le fait marquant

© photo news.

Le penalty raté de Messi
Vous aussi vous vous êtes dit “Il va le rater” quand vous avez vu Messi placer le cuir sur le point de penalty à la 64e minute? Avec comme justification pour impressionner les copains: “Il n’est pas dans son match, il a déjà raté des penaltys  et aujourd’hui, c’est le jour de l’Islande.”

Bon, ok, on ne va pas mentir, nous, on ne s’est pas dit ça du tout. On a directement pensé à notre titre: “Messi sauve son match et l’Argentine”. On était convaincu qu’il allait l’inscrire. Mais non. Une phase qui résume sa prestation personnelle et celle de l’Argentine. Un manque de précision face à un joli mur islandais qui a tout repoussé.

© ap.

L’image

© photo news.

La statistique

1
Sergio Agüero a inscrit son tout premier but en Coupe du Monde, après neuf apparitions. L’attaquant de City n’avait pas réussi à trouver le chemin des filets lors de ses précédentes participations en 2010 et 2014. Sa jolie frappe à la retourne en pleine lucarne n’a pas suffi pour masquer les lacunes de l’Argentine et pour offrir un succès aux siens.

Le tweet

Swann Borsellino@SwannBorsellino

Facile de critiquer Messi sur ce match. Y a rien qui bouge autour de lui. Changements étranges. Jouer avec deux milieux defs contre cette Islande la…

© epa.
© epa.
© photo news.
7sur7.be

Les commentaires sont fermés.