Très critiqué depuis sa prestation en demi-teinte face à l’Islande pour l’entrée en lice de l’Argentine dans le Mondial, Lionel Messi a reçu le soutien inconditionnel de sa mère.


“Bien sûr, nous attendons plus de lui, mais Lionel Messi n’est pas Diego Maradona. Seul, il ne gagnera pas une Coupe du Monde. Cela doit être compris d’abord par tous les Argentins, puis par ses coéquipiers.

C’est un phénomène s’il est mis dans les bonnes conditions, comme à Barcelone, sinon, il se bat. Mais dites-moi: qui l’a aidé contre l’Islande ?”


À l’issue de la contre-performance surprise de l’Argentine contre l’Islande samedi (1-1), Hernan Crespo avait été l’un des rares à prendre la défense de Lionel Messi, très critiqué après la rencontre, notamment à cause de son penalty manqué pendant la rencontre.

Un témoignage qui a sans doute touché l’international argentin – surtout de la part d’une ancienne légende de la sélection – qui il est vrai a bien souffert dans ce match d’ouverture difficile. Peu en veine, La Pulga a tout de même tenté 11 tirs pendant la partie sans parvenir à trouver la faille, et a logiquement semblé très abattu au coup de sifflet final.

Quoi de mieux alors que de recevoir de nombreux messages de soutien de la part des fans, dont sa principale : sa mère. Interrogée sur la chaîne locale El Trece, Celia Cuccittini est apparue très marquée par le traitement médiatique infligé au génie de l’Albiceleste.


Toute la famille le soutient. C’est le premier à vouloir gagner, ramener la Coupe du Monde, comme ses partenaires. Nous souffrons de ces critiques.

Ces détracteurs disent que lui ne les sent pas, et qu’il vient en sélection juste par obligation, mais ce n’est pas vrai. S’ils savaient comme nous on vit ça : on souffre et on pleure. Ces critiques font mal, elles nous font très mal”.


Une preuve d’amour qui ne devrait pas manquer de remobiliser le joueur du FC Barcelone pour le Mondial qui va sans doute chercher à faire taire ses détracteurs dès la prochaine échéance, face à la Croatie, ce jeudi.