Modern technology gives us many things.

Manchester United : Rooney veut rester au club, mais pour jouer

L’important c’est de participer.

 

Wayne vit une saison plus que compliquée avec Manchester United. Régulièrement assis sur le banc, le capitaine des Red Devils et des Three Lions a perdu de sa superbe depuis l’arrivée de José Mourinho. Pire, les supporters ont commencé à prendre en grippe celui qui a tant donné à ce club. Forcément, à l’approche de la fin de saison, l’avenir de l’attaquant est mis entre parenthèses par ce dernier, qui attendra la fin de l’exercice pour se prononcer.

Mais dans les colonnes du Daily Express, Rooney en dit un peu plus sur son état d’esprit. Revendiquant tout l’amour qu’il a pour United, le striker est tout de même frustré de ne pas pouvoir jouer plus qu’il ne le souhaite, alors que Manchester s’apprête à recevoir le Celta Vigo en demi-finale retour de Ligue Europa. « Mon seul objectif est d’aider à gagner cette compétition, et seulement cela. C’est une énorme opportunité pour nous de se hisser en finale et de gagner l’Europa League. Est-ce que je resterai ? Je suis au club depuis treize ans mais je veux jouer au football. Est-ce que je veux le faire ici ? Bien sûr. Évidemment que je veux jouer. Je veux jouer tous les matchs. Je pense que le football change. On a différents challenges dans notre carrière. »

L’ancien d’Everton poursuit son argumentation, avec toujours cette envie de retrouver le « pitch ».« Cette saison je n’ai pas joué autant que je l’aurais voulu. J’ai essayé d’aider l’équipe sur et hors du terrain. Je suis un joueur de foot et j’ai envie de jouer. Plus je joue, plus j’ai l’impression d’aider l’équipe. Parfois c’est ça le football. J’ai dû continuer à travailler et essayer de prendre ma chance. C’est ce que j’ai fait. Quand on m’appellera, je ferai le maximum pour aider l’équipe. »

Alors qu’il est devenu cette saison le meilleur buteur de l’histoire des Red Devils, devançant Sir Bobby Charlton, Wayne Rooney pourrait bien faire ses valises cet été. À moins qu’il n’illumine encore le Théâtre des Rêves d’ici là. Ça tombe bien, il pourrait en avoir ce soir l’occasion rêvée…

Onzemondial

Les commentaires sont fermés.