Modern technology gives us many things.

Lloris trinque, Pogba fait profil bas

Capitaine après une semaine compliquée, marquée par une soirée arrosée et une arrestation médiatique, le capitaine des champions du monde Hugo Lloris a montré qu’il n’était pas perturbé, participant activement à la démonstration de Tottenham à Manchester, au contraire de ses compatriotes et adversaires du jour, Paul Pogba et Anthony Martial.

Titulaire et porteur du brassard de capitaine trois jours après son arrestation pour conduite en état d’ivresse,Hugo Lloris a répondu présent, en stoppant notamment une tentative de Romelu Lukaku en début de seconde période, qui a permis à Tottenham de réaliser le K.O. sur la contre-attaque. Lloris avait déjà été décisif le week-end dernier, face à Fulham (3-1).

En Italie,Steven Nzonzi a effectué ses débuts avec l’AS Rome en entrant à la pause face à l’Atalanta Bergame (3-3) et a fait beaucoup de bien à son équipe. Installé à côté de son capitaine De Rossi, il a récupéré des ballons, les a joués pour l’essentiel vers l’avant et s’est signalé par plusieurs rushs balle au pied.

Conspué après sa prestation à Brighton (3-2), Paul Pogba n’a pas été le patron attendu au milieu de terrain. Deux frappes lointaines – sa grande spécialité – auraient pu sortir Manchester United du piège tendu par les Spurs mais, là non plus, il ne s’est pas montré suffisamment précis. Les agitations de son agent Mino Raiola, en coulisses, ne l’aident pas forcément à donner le meilleur de lui-même.

Anthony Martial n’était pas présent sur la feuille de match. En partie parce qu’il avait pris part à la défaite du week-end précédent à Brighton mais également parce qu’il est au centre d’un désaccord entre José Mourinho et Ed Woodward sur l’opportunité, ou pas, de le conserver.

Les commentaires sont fermés.