Modern technology gives us many things.

Ligue 1-France : L’OM s’impose à Monaco 3-2

Pourtant mené au score après cinq minutes de calvaire en début de deuxième période, l’Olympique de Marseille s’est finalement imposé ce dimanche sur le terrain de Monaco (3-2), en clôture de la quatrième journée de Ligue 1. Les entrants Florian Thauvin et Valère Germain auront enclenché le redémarrage du club phocéen, après sa défaite à Nîmes et son nul contre Rennes.

L’OM bondit, Monaco coule

L’Olympique de Marseille et l’AS Monaco se faisaient face ce dimanche à Louis-II avec des bilans comptables identiques: une victoire lors de la première journée, suivie d’un nul et d’une défaite pour ces deux prétendants au podium. Ce premier choc de la saison en Ligue 1, un an après le récital des hommes de Leonardo Jardim (6-1), avait faveur de test autant que d’occasion de rebond avant la trêve. Gare au vaincu, qui passerait alors les deux semaines de la fenêtre internationale à cogiter.

Le club phocéen avait logiquement pris les devants à la pause, grâce à un but de Kostas Mitroglou (45e+1) qui avait longtemps vendangé. Cinq minutes et deux bourdes d’Adil Rami auront suffi à semer le doute et à propulser une équipe monégasque peu flamboyante devant, avant les buts des entrants Florian Thauvin (74e) et Valère Germain (90e). Les hommes de Rudi Garcia s’imposent donc (3-2) et signent enfin un coup chez un prétendant au podium et bondissent à la cinquième place avant la réception de Guingamp. L’ASM plonge dans le doute avec une modeste 13e place et quatre petits points au compteur.

Thauvin et Germain en sauveurs

Lui qui traîne l’étiquette de petit buteur dans les grands matches aura cette fois pesé. Entré peu avant l’heure de jeu à la place de Bouna Sarr, Florian Thauvin a signé le but de l’égalisation sur un service d’Hiroki Sakai. Déjà le troisième but du champion du monde en quatre matches de Ligue 1, avant le rassemblement des Bleus pour affronter l’Allemagne et les Pays-Bas. Le Français en est à 17 buts en championnats sur l’année 2018 : seuls Lionel Messi (23 réalisations) et Cristiano Ronaldo (22) ont fait mieux sur cette même période, dans les cinq grands championnats européens.

Autre joueur qui a beaucoup à montrer: Valère Germain, qui évolue encore dans l’ombre du fameux “grand attaquant” que l’OM a choisi de ne pas recruter cet été. Sur un corner frappé par… Florian Thauvin, l’ancien Monégasque place une tête qui vient tromper un Diego Benaglio pas impérial au ras de son montant droit.

Rami, un cauchemar qui aurait pu coûter cher

“Heureusement qu’on a gagné. En dix minutes, j’ai relancé le match à moi tout seul”, résumait Adil Rami sur Canal+ après la rencontre. Le début de la deuxième période aura fait vivre un enfer au défenseur marseillais, qui a raté sa passe en retrait et offert à Radamel Falcao la balle d’égalisation (48e) finalement convertie par Youri Tielemans après un sauvetage… de Rami lui-même. Gaguesque. Cinq minutes plus tard, l’international français ratait son dégagement et permettait à Falcao de marquer (53e). Une prestation à oublier pour celui qui, malgré l’annonce de sa retraite internationale, retrouvera les Bleus cette semaine à Clairefontaine.

Les commentaires sont fermés.