Modern technology gives us many things.

Libéria : Le Roy et Wenger décorés par Weah

Les entraîneurs français Claude Le Roy et Arsène Wenger seront décorés vendredi par le président du Liberia George Weah, dont ils avaient lancé la carrière de footballeur en Europe à la fin des années 1980, a-t-on appris lundi.

“Avec Arsène, nous serons décorés de la plus haute distinction du pays le 24 août à Monrovia”, a annoncé Claude Le Roy auprès de l’AFP. L’actuel sélectionneur du Togo avait rencontré le jeune Weah lorsqu’il officiait à la tête du Cameroun. “Il avait signé au Tonnerre Yaoundé et venait à l’entraînement de la sélection du Cameroun, alors qu’il était libérien. J’ai été ébloui par son talent et j’ai appelé Arsène”, a expliqué le ‘Sorcier blanc’. Arsène Wenger a recruté Weah en 1988 à Monaco, d’où l’attaquant a lancé sa carrière en Europe passée notamment par le PSG(1992-1995) et l’AC Milan (1995-1999) et marquée par l’obtention du Ballon d’Or en 1995, le seul glané par un joueur africain. George Weah a succédé en janvier à Ellen Johnson Sirleaf –première femme élue chef de l’Etat en Afrique– à la tête de ce pays en grande précarité financière –après la guerre civile de 1989-2003 et une épidémie d’Ebola meurtrière (2014-2016)– lourdement dépendant de l’aide internationale. Weah a débuté la politique en 2002 et a échoué aux élections présidentielles de 2005 et 2011(candidature à la vice-présidence) avant de s’imposer fin 2017.

 

Les commentaires sont fermés.