Modern technology gives us many things.

Liberia : George Weah, de Ballon d’Or à président

Ce jeudi, l’ancien joueur de Monaco, du PSG ou encore du Milan AC, George Weah, a été élu président du Liberia à 51 ans. Un énorme défi attend le Ballon d’Or 1995 pour faire repartir de l’avant ce pays très pauvre et dévasté par la guerre civile et Ebola.

Cette fois, c’est la bonne pour George Weah ! Après ses échecs en 2005 puis 2011, le Ballon d’Or 1995 a officiellement été élu président du Liberia ce jeudi. Déjà arrivé en tête du premier tour, l’ancien buteur a provisoirement récolté 61,5% des voix lors du second tour de l’élection qui s’est tenue mardi, devançant le vice-président sortant Joseph Boakai (38,5%). La Commission électorale nationale (NEC) a officialisé ce résultat après le dépouillement de 98,1% des suffrages.

Sénateur depuis trois ans, l’ancien joueur de Monaco, du PSG ou encore du Milan AC accède donc enfin à la fonction suprême dans un pays longtemps ravagé par la guerre civile et plus récemment par le virus Ebola. Âgée de 51 ans, l’ancienne gloire des Lone Stars est le premier sportif de haut niveau à occuper une fonction de cette envergure dans le monde.

Personne ne devrait avoir peur du changement

Pour faire repartir de l’avant ce pays parmi les plus pauvres du continent, “Mister George” a axé son programme sur la lutte contre la corruption et le népotisme, la restructuration du système éducatif, la réforme du système de santé et la modernisation des infrastructures. Malgré sa popularité, Weah s’était attiré des critiques pendant la campagne en choisissant comme colistière Jewel Howard-Taylor, ex-femme de l’ancien chef de milice et président, Charles Taylor, condamné pour crimes contre l’humanité. Mais les deux candidats ont assuré n’avoir aucun contact avec le controversé dirigeant.

Retraité des terrains depuis 15 ans, l’unique Ballon d’Or africain de l’histoire avait fait l’effort de reprendre de reprendre des études après sa carrière pour obtenir un master de gestion. “Personne ne devrait avoir peur du changement. Regardez ma vie : je suis passé de footballeur à homme politique. Vous pouvez vous aussi être cette personne. Nous sommes pareils“, lançait-il pendant la campagne, tel un leitmotiv.

Mes chers concitoyens, je ressens profondément l’émotion de toute la nation. Je mesure l’importance et la responsabilité de l’immense mission que je commence aujourd’hui. Le changement arrive“, s’est réjoui l’homme politique sur Twitter après son élection alors que Monrovia exultait. Weah entrera officiellement en fonction le 22 janvier pour ce qui constituera la première transition pacifique depuis 70 ans au Liberia.

afrik-foot

Les commentaires sont fermés.