Modern technology gives us many things.

Le ‘7’ disparaît au Real Madrid

Depuis que Cristiano a surpris les supporters ‘madrileños’ en troquant la capitale espagnole pour Turin, le Real Madrid se retrouve orphelin d’un ‘7’. Le numéro, défendu par le Portugais pendant 8 saisons, n’a pas trouvé repreneur et tout semble indiquer que le Real Madrid ne recrutera pas de nouvel attaquant vedette cette saison, et laissera donc le maillot au placard pour un moment.

Même s’il pourrait ne s’agir que d’une anecdote, puisque de nombreux numéros importants ont déjà été laissés à l’abandon pendant quelques saisons, l’histoire du Real Madrid avec le numéro ‘7’ est des plus spéciales. C’est le numéro que tout le monde veut voir sur le terrain, que tout le monde connait,le maillot par excellence, le plus respecté et le plus exigeant au Bernabéu. Que Cristiano ait défendu le ‘7’ pendant toutes ses saisons au Real Madrid (à exception de sa première saison où il arborait le 9, qui finira au dos de Benzema) n’est pas un hasard. Le dernier détenteur de ce chiffre, Raúl González Blanco, le lui avait laissé afin d’intégrer le championnat allemand. Il lui a passé le témoin et le Portugais s’est montré à la hauteur. Cristiano a tellement su s’approprier son numéro qu’il en a presque fait oublier son prédécesseur… et tous les joueurs qui l’ont porté avant lui, en devenant le meilleur buteur de l’histoire du Real Madrid grâce à ses 450 buts avec le maillot blanc.C’est en se rapprochant des 500 buts, de son poids lors des matches importants et par son charisme que le Portugais a fait de ce numéro ‘7’ un chiffre encore plus vénérer, et donc difficile à hériter, encore plus qu’auparavant. Au cours de l’histoire madrilène, en plus de Raúl, des attaquants comme Butragueño, Juanito, Amancio ou Kopa ont été ceux chargés d’alimenter la légende du ‘7’, qui, au jour d’aujourd’hui, semble ne pas connaître de suite à moins que Florentino se retrousse les manches et fasse signer un nouveau ‘crack’ en cette fin de mercato. Si jamais un joueur venait à rejoindre le club madrilène, ou si un joueur déjà présent au sein de l’effectif souhaitait à hériter du ‘7’, il devra mesurer l’immense responsabilité qui l’accompagne. Les deux meilleurs buteurs du club l’ont porté (Cristiano et Raul), ainsi que le leader de la ‘Quinta del Buitre’ (Butragueño) ou le mythe à jamais souvenu à la 7ème minute au Bernabéu (Juanito).

 

Les commentaires sont fermés.