Modern technology gives us many things.

La Fédé interpelle la FIFA sur le VAR et le FAIR-PLAY

Le Sénégal ne digère toujours pas son élimination prématurée de la coupe du monde. La Fédération Sénégalaise de Football ne comprend toujours pas cet échec; c’est pourquoi elle a décidé de saisir l’instance dirigeante du foot mondial pour avoir les idées claires.

Après l’élimination de son équipe nationale en phase de poules, la Fédération sénégalaise de football entend marquer le coup. L’instance a adressé deux courriers à la FIFA dans ce but : le premier porte sur l’assistance vidéo, qui a privé les coéquipiers de Sadio Mané d’un penalty dans un premier temps accordé par l’arbitre de la rencontre décisive face à la Colombie. « Nous venons par cette présente protester fermement contre la décision de l’arbitre du match relativement au penalty accordé dans un premier temps à notre équipe », peut-on lire dans ce premier courrier, dénonçant une « décision ensuite annulée après consultation du VAR. » Nous venons par cette présente protester fermement contre la décision de l’arbitre du match relativement au penalty accordé dans un premier temps à notre équipe », peut-on lire dans ce premier courrier, dénonçant une « décision ensuite annulée après consultation du VAR.

Des sanctions contre le Japon et la Pologne ?

Quant à la seconde lettre adressée par la FSF, suscitera-t-elle davantage de réflexion ? Eliminé sur la base de la règle du fair-play (nombre de cartons jaunes), le Sénégal n’a pas digéré le comportement de la Pologne et du Japon dans l’autre match de la troisième journée du groupe H. Menée par les Polonais (0-1), déjà éliminés, les Samouraïs Bleus se sont contenté de gérer ce désavantage qui les qualifiait. Le Sénégal reproche aux Nippons d’avoir joué la montre avec la complaisance de la Pologne « à la recherche d’une première victoire honorifique dans le groupe. » Y voyant un « arrangement par refus de jouer », le Sénégal réclame des sanctions contre les équipes incriminées et leurs sélectionneurs. Ces requêtes ne devraient pas générer autre chose qu’une amende (ce fut le cas pour le Maroc).

Abdou Dia pour xibaaru

Les commentaires sont fermés.