Modern technology gives us many things.

Injouables, le Real et Ronaldo entrent dans l’histoire

Le Real l’a fait! Bousculés par la Juve en première période, les Madrilènes ont réussi l’exploit de remporter la Ligue des Champions pour la deuxième fois consécutivement, une première (1-4). Supérieurs dans tous les domaines après la pause, les hommes de Zinédine Zidane ont pu à nouveau compter sur un très grand Cristiano Ronaldo, auteur d’un doublé. Casemiro et Asensio ont aussi inscrit leur petit but. Pour la Juventus, qui s’est complètement écroulée après une première mi-temps solide et un but splendide de Mandzukic, c’est une nouvelle finale perdue. Buffon ne remportera sans doute jamais la Ligue des Champions. Par contre, Cristiano Ronaldo peut déjà préparer son cinquième Ballon d’Or…

1. Le Real dans l’histoire
Si la première période a été plutôt équilibrée, avec une excellente Juventus en début de match, c’est le Real qui a finalement émergé grâce à une deuxième période de feu où Casemiro, Ronaldo et Asensio ont participé à la fête. De manière un peu incompréhensible, les Italiens ont totalement perdu leur football alors que les Merengues ont complètement déroulé. Supérieurs à tous les niveaux, les joueurs de Zidane ont montré qu’ils n’avaient pas d’équivalent sur la planète football à l’heure actuelle. C’est d’ailleurs la première fois dans l’ère moderne de la Ligue des Champions que le tenant du titre conserve son trophée. Avec trois C1 en quatre saisons, difficile de faire mieux…

2. Ronaldo vers le Ballon d’Or
Meilleur buteur de la Ligue des Champions en 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017, Cristiano Ronaldo a encore été le grand bonhomme du Real Madrid lors de cette finale. En inscrivant à nouveau deux buts, le Portugais a permis à son équipe de gagner son troisième titre européen en quatre ans. Il est aussi devenu le premier joueur à marquer dans trois finales de Ligue des Champions différentes. Après son festival contre le Bayern Munich et l’Atletico Madrid, il a remis le couvert face aux champions d’Italie. Ne cherchez plus le prochain Ballon d’Or : il est déjà pour CR7, qui va rejoindre Lionel Messi au palmarès, avec cinq victoires chacun.

3. La Juve et Buffon sont maudits
Décidément, la Juventus est maudite. Les Bianconeri ont perdu sept finales sur les neufs disputées dans leur histoire. Depuis 1996, le trophée fuit décidément le club. AliorLe constat est pareil pour Gigi Buffon, qui aurait pu boucler une carrière en apothéose. C’est la troisième finale perdue après celle de 2003 et 2015. A 39 ans, le portier italien n’aura sans doute plus jamais l’occasion de soulever la prestigieuse coupe aux grandes oreilles. Et puis, comment ne pas penser à Gonzalo Higuain, qui a perdu deux finales de Copa America, une finale de Coupe du Monde et une finale de Ligue des Champions?

7sur7.be

Les commentaires sont fermés.