Modern technology gives us many things.

Génération 2002 : tout n’était pas rose selon Henri Camara

Meilleur buteur de l’histoire de l’équipe du Sénégal, Henri Camara qui a mis fin à sa carrière professionnelle s’est entretenu avec le quotidien Record repris par Senego. L’ancien numéro 7 des Lions est revenu sur des épisodes douloureux de son parcours, faisant des révélations sur la génération de 2002 dont il est l’un des piliers. 

« La cohésion du groupe chantée par tous était du pipo. En 2002, il y avait bel et bien des clans. Et ces déclarations ne vont pas surprendre ceux qui étaient dans le groupe. Cela s’est matérialisé par des bagarres spectaculaires dans la tanière.

On peut dire que les joueurs avaient envie, mais il y avait aussi la rancune. J’ai assisté à la bagarre entre Aliou Cissé et Kalidou Fadiga qui se sont cognés comme des boxeurs. C’est Aliou qui avait lancé le premier coup de poing. J’étais là assis à coté de Salif Diao, c’était à la mi-temps d’un match.

Et n’eut été l’intervention de feu Jules François Bocandé le pire allait se produire. Il y avait aussi cette bagarre entre Ferdinand Coly et Pape Sarr à l’entrainement. Coly avec son tempérament n’acceptait jamais qu’on se relâche au marquage. Donc, ça a chauffé entre eux et ils se sont frottés aussi. »

Les commentaires sont fermés.