Modern technology gives us many things.

Une folie nommée Cheick Diabaté à Benevento

Auteur de cinq buts en cinq apparitions avec la lanterne rouge de Serie A, l’attaquant malien continue d’avoir un ratio bluffant face au but.

Il n’est pas le footballeur le plus spectaculaire à voir jouer ni le plus technique dans sa manière d’évoluer sur un terrain. Cheick Diabaté est pourtant un joueur unique, par sa personnalité mais également par sa redoutable efficacité quand il arrive dans la zone de vérité. Arrivé cet hiver en prêt à Benevento après six mois sans jouer en Turquie, l’attaquant malien a très vite retrouvé ses réflexes de buteur en Italie.

À Benevento, un ratio d’un but toutes les 39 minutes jouées

Le statistique parle d’elle-même. Avec cinq buts en cinq rencontres, l’ancien Bordelais a marqué toutes les 39 minutes avec la lanterne rouge de Serie A. Pratiquement condamné à la relégation en seconde division, le club de Campanie effectue son baroud d’honneur en tentant de grapiller le plus de points possibles pour la première saison de son histoire dans l’élite du football italien. Avec un Diabaté en feu, Benevento a obtenu un soutien populaire inédit au-delà de son recrutement hivernal assez palpitant, avec notamment Bacary Sagna et Sandro.

Celui qui a eu le malheur de perdre sa mère très jeune tire sa force mentale de cet événement mais aussi d’une philosophie presque épicurienne de la vie, profitant de chaque instant comme il le disait dans un entretien à France Football en mai dernier. « Quoiqu’il arrive, on sait ce qu’il peut arriver à la fin. À un moment, il y a la mort qui va intervenir. Quand on sait ça, je me dis pourquoi ne pas être souriant, rigoler entre nous, se taquiner, s’accepter, se pardonner. Ça, c’est ma façon de voir les choses. »

Cheick Diabate Benevento Crotone Serie A

Il faut dire que le buteur de 29 ans a de nouveau été décisif ce week-end en réalisant un doublé face à … la Juventus, sextuple championne en titre. Si la Vieille Dame a fini par s’imposer grâce à un triplé de Paulo Dybala et une réalisation de Douglas Costa, Cheick Diabaté ne cesse d’impressionner les observateurs. La Gazzetta a souligné samedi qu’il « a eu besoin de temps pour retrouver sa condition physique » mais qu’il réussit depuis un véritable « triomphe » quand il joue.

C’est une constante dans sa carrière : il est difficile de ne pas aimer le géant d’1m94. À Ajaccio, Bordeaux, Metz et désormais Benevento, il n’a jamais cessé de marquer des buts. Seul son passage en Turquie ne restera pas dans les annales. Si son meilleur total est de douze buts (en 2013-2014 avec les Girondins), il a eu la malchance d’être touché par de nombreux pépins physiques. Pertubé par un genou, celui qui fêtera ses 30 ans le 25 avril prochain n’a pas la capacité d’enchaîner une saison pleine.

Devant Suarez, Icardi et Kane niveau efficacité

Cependant, le joueur formé au Haillan parvient à optimiser son temps de jeu de manière bluffante. Plus qu’une bonne pioche, l’an passé en Lorraine il avait largement contribué au maintien des Grenats en marquant à 8 reprises en 14 rencontres jouées. En efficacité sur ses tirs tentés/convertis, Cheick Diabaté est l’un des tous meilleurs joueurs d’Europe puisqu’il est le deuxième joueur derrière Gameiro. Il devance au passage Luis Suarez, Mauro Icardi ou encore Harry Kane, reconnus pour être des buteurs sans pitié dans la surface.

Aujourd’hui, le seul doute autour de l’international malien (37 sélections) réside dans son avenir. Prêté par Osmanlispor jusqu’à fin juin, Diabaté possède encore un an de contrat avec la formation turque qui lui a accordé très peu de confiance depuis son arrivée. Celui qui est devenu officiellement samedi le meilleur buteur de l’histoire de Benevento en serie A ne devrait pas se faire de vieux os en Turquie. Reste à savoir qui récuperera un joueur épanoui, prêt à tout donner si son corps le laisse de nouveau en paix.

Goal.com

Les commentaires sont fermés.