Malgré la qualification pour la Coupe du monde 2018, le sélectionneur des Bleus, Didier Deschamps est la cible de nombreuses critiques.

Alors que l’objectif a été atteint, la qualification pour la Coupe du monde 2018 n’est pas une fin en soi. S’il convient de se réjouir de la présence de l’équipe de France en Russie l’été prochain, la plupart des commentateurs préfèrent orienter le curseur sur la pauvreté du jeu affiché par les Bleus, entrevue une nouvelle fois lors des deux derniers matchs en Bulgarie (0-1) et face à la Biélorussie (2-1).

Deschamps ne fait pas bien jouer ses équipes

Et cette question : Didier Deschamps est-il encore l’homme de la situation, capable de faire progresser collectivement cette équipe pétrie de talents individuels ? Le champion du monde 1998 Christophe Dugarry en doute. « À part avec Monaco, toutes les équipes de Deschamps ont eu une qualité de jeu moyenne. Deschamps, c’est un José Mourinho, ce n’est pas un Pep Guardiola », a-t-il jugé au micro de RMC.

« L’objectif d’un pays comme la France ne peut être simplement de se qualifier. Didier Deschamps n’est pas dupe. Il voit bien que les choses ne fonctionnent pas comme elles doivent fonctionner au regard du talent de cette équipe de France », a-t-il estimé. « Je ne comprends pas les excuses évoquant les absents. Il y aura toujours des joueurs absents ou en méforme. J’ai envie de voir du jeu, un schéma de jeu préférentiel », a-t-il insisté.

« Durant la seconde période, on a juste joué long sur Olivier Giroud, c’était d’une pauvreté. Puis Kylian Mbappé est rentré et a fait la différence à lui tout seul balle au pied. Ce sont nos deux seules options qu’on a vues (face à la Biélorussie). On n’est pas l’Albanie. On doit proposer des résultats et du jeu, surtout qu’on n’a pas une génération moyenne. J’espère qu’on va proposer autre chose. Mais est-ce que Didier Deschamps en est capable ? », a conclu Christophe Dugarry.

footlegende.fr

PARTAGER