Modern technology gives us many things.

Engueulades, tacles assassins… Ribéry pète un plomb au Bayern

L’ailier du Bayern Munich, Franck Ribéry, va peut-être quitter le club allemand lors du mercato. L’ancien international français ne se sent plus à l’aise à l’Allianz Arena depuis quelques temps.

En novembre dernier, Franck Ribéry avait le sourire. A l’époque, l’ailier venait de prolonger son contrat en faveur du Bayern Munich jusqu’au 30 juin 2018. Le Français âgé de 34 ans était ravi d’avoir la possibilité de continuer et peut-être même terminer sa carrière à l’Allianz Arena. Mais au cours des dernières semaines, la donne a changé. La bonne relation avec Carlo Ancelotti a volé en éclats. Selon L’Equipe, Franck Ribéry et l’entraîneur italien ne « s’adressent presque plus la parole ».

Lors de la rencontre entre le Real Madrid et le Bayern (4-2, quart de finale retour de la Ligue des champions), le natif de Boulogne-sur-Mer n’avait pas apprécié « une remarque » signée « Carletto ». Ce dernier lui reprochait de ne pas bien se placer sur la pelouse du Stade Santiago Bernabeu. En guise de réponse, l’ex-international tricolore avait suggéré à Carlo Ancelotti de sortir du terrain.

Ribéry a franchi la ligne blanche

Puis contre Mayence (2-2, 30e journée de Bundesliga), le bras de fer entre les deux hommes s’était poursuivi. Franck Ribéry n’avait pas hésité à quitter l’Allianz Arena après avoir été remplacé à la mi-temps par Kingsley Coman. Même le sacre national du Bayern n’a pas redonné le sourire à l’ailier qui n’était pas aussi détendu qu’à l’accoutumée pour la fête.

D’après L’Equipe une séance d’entraînement programmée il y a deux jours a donné lieu à un nouveau dérapage de Franck Ribéry. En résumé, il a infligé des tacles appuyés à certains de ses coéquipiers avant de se faire recadrer par Thomas Müller et Carlo Ancelotti. Au final, on peut s’attendre à ce que Franck Ribéry vive un mercato estival très animé. Dans l’état actuel des choses, on ne voit pas bien comment le détonateur expérimenté pourrait continuer à jouer sous les ordres de « Carletto » au Bayern…

Footlegend.fr

Les commentaires sont fermés.