Modern technology gives us many things.

Clash avec le staff et la FSF : Keita Baldé défie Me Senghor et Aliou Cissé

Ça sent le roussi entre Aliou Cissé et Keita Baldé. Le joueur commence à défier les autorités du football, ainsi que le sélectionneur national. Et l’histoire, qui s’est passée à Polokwane relève d’un fait grave qui pourrait hypothéquer la présence du joueur au sein de la Tanière et sa participation au Mondial 2018.

« Keita Baldé, on the bench? (Keita Baldé, sur le banc ?) », s’étonnait un journaliste sud-africain lors du match entre Bafana Bafana et Lions le 10 novembre dernier à Polokwane (victoire par 2-0). Interrogation légitime de notre confrère si on sait qu’avant cette rencontre, Keita Diao Baldé était sur un nuage avec Monaco inscrivant 3 buts en autant de titularisations en ligue française. Mais si le sélectionneur national Aliou Cissé s’est passé du Monégasque contre l’Afrique du Sud, c’est parce que la Tanière s’était embrasée lors du regroupement précédant le match de Polokwane.

En effet, Keita Baldé qui était convoqué par les responsables du football pour lui faire comprendre la valeur du maillot national après son comportement suite à son remplacement lors du match contre le Cap-Vert le 7 Octobre dernier (victoire par 2-0) n’a pas apprécié les remarques de ces derniers. « Il président Augustin Senghor et ses collaborateurs ainsi que le sélectionneur national Aliou Cissé avaient convoqué le joueur (Keita Baldé) pour une séance d’explications à Polokwane. L’objectif de cette rencontre était de lui faire comprendre la valeur du maillot national ainsi que certains comportements qu’il ne fallait pas avoir, surtout sa bouderie lors du match contre le Cap-Vert (le 7 octobre dernier). Mais le joueur l’a mal pris et a défié Augustin et Cissé », souffle une source proche de l’équipe nationale, qui ajoute. « Vu son comportement devant les autorités, Aliou Cissé ne l’a pas fait jouer contre l’Afrique du Sud ». Et c’est parti pour le bras de fer entre le joueur et le staff technique. « A partir de là, Keita Baldé a dit à Cissé qu’il est blessé et qu’il veut rentrer dans son club comme on a fait avec Sadio Mané. Mais Augustin Senghor a dit niet et fait savoir au joueur qu’il va rester jusqu’à la fin du regroupement », poursuit notre interlocuteur, bien au fait de ce qui se passe dans la Tanière. « Keita Baldé a donc refusé de s’entrainer prétextant une blessure. Raison pour laquelle il est resté sur la touche durant tout le stage à Dakar pour la préparation du match retour », déroule notre source qui souligne que « le joueur ne salue personne quand il arrive autour de la table à l’heure des repas. Et son comportement commence vraiment à indisposer les autres joueurs. Keita Baldé s’est mis à dos le vestiaire ».

Le comble pour notre interlocuteur : « Il a dit qu’il s’est blessé et, juste après, il a joué 90 minutes avec Monaco en championnat (contre Amiens, 13éle journée) ». Comme quoi, le torchon brûle vraiment entre Keita Diao Baldé et le sélectionneur national Aliou Cissé voire avec les Fédéraux. Cette situation tendue ne serait pas sans conséquence sur l’atmosphère au sein de la Tanière. Si le sélectionneur a déjà pris la décision de se séparer d’un atout aussi important pour la confrontation contre l’Afrique du Sud, il faut craindre l’avenir du joueur au sein de la Tanière. Le président de la Fédération, Me Augustin Senghor, le sélectionneur Aliou Cissé ne prendraient pas le risque de faire exploser les vestiaires une fois en Russie.

Stades

2 commentaires
  1. anonymous dit

    Nul n’est indispensable. C’est un probleme d’education(rappelez vous de la pomme de terre pourrie dans le sac) et il vaut mieux s’en separer plutot que de le laisser pourrir la tanniere.

  2. Daouda sine sy dit

    Je pense qu’il faut le menager..dautant plus que integration totale et la fougue de jeunesse sont deux blockages pour ce jeune binational immature et sans Grande experience..et naturellement il a fait ses preuves..le lacher serait trop manque de reconnaissance pour son choix du Senegal..arrangement.”jaam soriwoul”

Les commentaires sont fermés.