Modern technology gives us many things.

Arène nationale : Matar Bâ salue le ’’savoir-faire’’ et la ’’rigueur’’ de la chine

La République populaire de Chine a montré son ‘’savoir-faire‘’ et sa ‘’rigueur’’ en construisant l’arène nationale en 28 mois, a salué dimanche à Pikine (banlieue), le ministre des Sports Matar Bâ. Intervenant lors de la cérémonie de remise symbolique des clés de l’arène nationale par le président chinois Xi Jinping à son homologue sénégalais Macky Sall, le ministre Sports a exprimé la ‘’satisfaction et la reconnaissance’’ des autorités sénégalaises. L’arène nationale s’ajoute à d’autres infrastructures sportives construites par la Chine au Sénégal, a rappelé Matar Bâ, citant le Stade Léopold Sédar Senghor, les stades régionaux entre autres. ‘’L’arène vient combler un grand vide. Les pratiquants et les amateurs l’ont toujours rêvé, mais grâce à la Chine, la réalité a dépassé le rêve’’, a souligné le ministre des Sports.  Le président chinois Xi Jinping a remis symboliquement, dimanche en milieu de matinée à Pikine (banlieue dakaroise), les clés de l’arène nationale à son homologue sénégalais Macky Sall. L’arène nationale d’une capacité de 25 mille places comprend différentes salles de sport (arts martiaux, boxe, haltérophilie), des espaces récréatifs, des bureaux de fédérations et clubs, des rampes de démonstration pour les lutteurs. Accompagnés de leurs épouses, les présidents chinois et sénégalais ont visité l’infrastructure. D’anciens lutteurs et des lutteurs en activité ont fait des démonstrations de danses et de combats devant les couples présidentiels et un public nombreux. Le public s’est également massé le long de l’autoroute jusqu’à l’arène pour acclamer le président chinois qui achève ce dimanche une visite de deux jours au Sénégal. L’infrastructure sportive d’un coût de 32 milliards de francs CFA a été construite par la République populaire de Chine. Le complexe est dédié à la lutte traditionnelle, entre autres

 

 

Les commentaires sont fermés.