Modern technology gives us many things.

Ama Baldé bat Papa Sow et remporte le drapeau Matar Bâ

Ama Baldé a eu le dessus sur Papa Sow, samedi, au stade Léopold Sédar Senghor, dans un combat éclair parrainé par le ministre des Sports, Matar Bâ. Le fils de Falaye n’a eu besoin que d’un peu plus d’une minute pour battre le Fassois. L’arbitre a arrêté ce derby Fass/Pikine après quelques secondes de combat, lorsque Papa Sow a mis son ngimb à terre sur un plaquage de son adversaire.

Le Pikinois a dû attaquer pour remporter son combat, au cours duquel il a mis la pression sur son adversaire jusqu’à le faire chuter. Ce succès est donc une nouvelle case cochée pour Ama Baldé, qui entre dans le cercle des VIP. Même si sa victoire expéditive ne suffira donc pas à convaincre les sceptiques qui, tout en reconnaissant la qualité du leader de l’écurie Falaye, voient en lui un lutteur perfectible monté en épingle par le Pikinois.

 

Les commentaires sont fermés.