Modern technology gives us many things.

Violent orage à Sédhiou : toitures envolés, arbres déracinés, poteaux à terre…

Démarré timidement dans la deuxième quinzaine du mois de Juin par des traces, l’hivernage s’installe progressivement à Sédhiou avec son cortège de désastres et de saccages.

A Bouno,Badiari,Malifara…,des villages de la commune de Bambali le passage d’un violent  orage  détruit des dizaines de toitures et transformé une bananeraie de la zone en un champ de ruine.

Alors que ces populations continuent de faire le bilan de cette intempérie qui les a surpris la semaine dernière, un autre orage s’abat sur plusieurs dizaines de villages dans le département de Bounkiling et de Sédhiou jeudi dernier.

A Bona,MadinaWandifa,Boughary,Capoundoune,Mankonton,Koussy,Nimzatt..Un vent en furie décime les arbres sur son passage, défait des abris provisoires, des toitures et des clôtures tout entières[u1]  et laisse effondrer des bâtiments en banco et parfois en dure.

« En tentant de sauver son toit un habitant de la commune de Oudoucar s’en est sorti avec des blessures qui on nécessité son évacuation à l’hôpital », rapporte une source qui précise que plusieurs localités du Pakao ont fait les frais de cette tempête survenue aux environs de 15 heures.

De Tourécounda à Salikégné Soucoutoto,des poteaux électriques en bois  ont cédé face à la forte pression du vent.

Si la SENELEC a rétabli le courant après des heures de délestages la menace des poteaux électriques à terres hante le sommeil des usagers de l’axe Carrefour Ndiaye Sitaba en allant à Kolda.

Jonchant tout au long de la chaussée ses fils de moyenne tension dont la seule vue provoque des frissons  constituent un réel danger qui, pour l’heure semble n’émouvoir personne.

En scrutant le ciel chargé de nuages, la joie des paysans qui ont fait les premiers semis, se noie dans un fleuve d’angoisse qui gagne du terrain à Sédhiou où, pour l’heure, ce n’est pas encore le beau temps après la pluie.

Sanoussy Dia à Sédhiou pour

Les commentaires sont fermés.