Modern technology gives us many things.

Violences policières au Sénégal : cette vidéo conforte Amnesty International

L’agression sauvage dont est victime ce jeune homme, giflé par un policier, nous replonge dans les plus sombres heures de la traite des esclavages. La scène se passe apparemment à Ziguinchor. La vidéo circule à travers la toile depuis plusieurs jours et aucune enquête n’est ouverte sur ce fait moyenâgeux, qui va gravement porter atteinte à l’image du Sénégal.

Pas plus tard que jeudi passé, publiant son rapport 2017 / 2018, Amnesty International, se prononçant sur la situation du Sénégal, avait accusé : « Peu d’efforts ont été faits pour empêcher les auteurs des violations des droits humains de bénéficier de l’impunité ». La remarque n’a pas plu au ministre de la Justice qui, dès le lendemain, soit hier, a apporté une réponse du berger à la bergère à Seydi Gassama et Cie. Pour une dialectique réglementaire, le Pr. Ismaïla Madior Fall a de la matière avec l’acte dénoncé plus haut.
Pourtant, le 3 janvier 2018, des reporters de Dakaractu venus couvrir le procès de Khalifa Sall avaient été violemments agressés par des policiers très excités, injure à la bouche. La liste est loin d’être exhaustive.

Le gouvernement doit-il mettre de l’ordre chez ces forces de l’ordre au lieu de continuer cette politique de la dénégation systématique ?

Dakaractu

Les commentaires sont fermés.