Modern technology gives us many things.

Veille de la Korité, les commerçants dictent leur loi…

Poulet, oignon, la pomme de terre… les marchandises les plus prisées en cette période de Korité. Certains Sénégalais, en profiteurs en diable, ne manquent pas de prétexter pour se remplir les poches. La fête de Korité est prévue pour demain, les prix des denrées ont flambé comme d’habitude à l’approche de fêtes.

Tout a flambé au point de consumer les poches du pauvre gorgorlou qui aspire à passer une bonne fête de l’Aïd el Fitr pour oublier, le temps d’une journée, les affres de la galère. Malheureusement, c’est sans compter avec la voracité de ses compatriotes qui ne ratent aucune occasion pour se faire des sous. Et pourtant ils se disent croyants; des croyants qui ne croient qu’à l’argent.

C’est le cas, à l’occasion des fêtes religieuses comme la Tabaski, le Maouloud ou le Magal à l’occasion desquelles ils n’hésitent pas à augmenter les prix du transport. Même quand il pleut, ils font preuve d’un sans cœur inqualifiable en augmentant les prix. Finalement, c’est à désespérer des Sénégalais prompts à faire preuve d’ostentation dans leur croyance. Mais au finish leur comportement est aux antipodes des recommandations divines. Dieu saura reconnaitre les siens.

Dakarmatin

Les commentaires sont fermés.