Modern technology gives us many things.

Une bactérie encore inconnue sur Terre découverte dans l’espace

Des scientifiques ont découvert une bactérie à bord de la Station spatiale internationale. Cette forme de vie, capable de résister aux radiations cosmiques, pourrait améliorer la protection des astronautes en vue des premiers vols habités vers Mars.

Son nom? La Solibacillus kalamii, en l’honneur de l’ancien président indien Abdul Kamal, qui s’était illustré par ses travaux au sein de l’Organisation de recherche spatiale indienne. Cette bactérie, encore inconnue jusqu’à présent sur Terre, a été découverte l’an dernier à bord de l’ISS, dans un des filtres du système de nettoyage du laboratoire spatial.”Le nom de l’espèce est celui du docteur Abdul Kalam, et le genre de la plante désigne le Solibacillus, une bactérie qui forme des spores”, a précisé le docteur Kasthuri Venkateswaran, chercheur à la section Biotechnologie du Jet Propulsory Laboratory, dans The Time of India.

Bactéries et champignons
Vous l’ignorez peut-être mais la Station spatiale internationale abrite un grand nombre de bactéries et de champignons, qui cohabitent avec les astronautes de l’ISS. Kasthuri Venkateswaran, le scientifique à l’origine de la découverte, n’est toutefois pas persuadé qu’il s’agisse d’une forme de vie extraterrestre.

Selon les premières analyses, la Solibacillus kalamii pourrait être très utile pour limiter les effets destructeurs des radiations sur les astronautes lors d’un vol habité vers Mars. En juin 2016 par exemple, en juin 2016, des algues vertes de l’espèce Sphaerocystis avaient été ramenées sur la terre ferme, après avoir passé 530 jours dans le vide spatial. Elles étaient capables de résister à des températures allant de -20 à 47 degrés Celsius.

7sur7.be

Les commentaires sont fermés.