Modern technology gives us many things.

Les taximen envisagent une grève à partir du 2 février prochain

Alors qu’on craint que le couvercle de la marmite, qui enveloppe la marmite sociale bouillant à plus de 100°, saute à tout moment, avec la kyrielle de revendications syndicales, voila qu’une couche de trop risque de s’ajouter à la tension sociale déjà plus ambiante.

La raison ? SourceA rapporte dans sa parution de ce samedi, que sauf tremblement de terre, il pourrait y avoir, le 02 février prochain, une grève des chauffeurs de taxis sur toute l’étendue du territoire.

D’ailleurs, le canard de Castors-Bourguiba renseigne que les acteurs de ce transport urbain se sont rencontrés, dans la soirée de vendredi 19 janvier 2017. Ce, pour mettre les bouchées doubles au sujet de ce mouvement d‘humeur, qui ambitionne d’être un franc-succès. Histoire pour les taximen de se faire entendre par le gouvernement du premier ministre Mouhamad Boun Abdallah Dionne.

Et, preuve que les conducteurs de taxis semble vouloir surprendre l’Etat, c’est sur WhatsApp qu’ils discutent le plus de cette grève programmée le 02 février prochain, sauf si l’Etat désamorce la bombe, dans les prochains jours.

SourceA qui a voulu en savoir plus sur les motifs de la colère des taximen, a appris que tout est parti du traitement qui leur est  infligé au sein de l’aéroport international Blaise Diagne (Aibd). Où il leur est fait interdiction de pouvoir convoyer des clients vers Dakar. En clair, une fois après avoir transporter des passagers de Dakar à l’Aibd, les taximen, obligés de casquer les prix de l’autoroute à péage, sont contraints de rallier la capitale  sénégalaise sans le moindre client.

Actusen

Les commentaires sont fermés.