Modern technology gives us many things.

Tamba : les mères SOS luttent contre les maladies chroniques non héréditaires

Elles sont une centaine à échanger pendant 5 jours sur des thèmes : la prévalence des maladies chroniques non héréditaires chez la mère SOS ; la gestion du changement et la réunification familiale. Selon la Secrétaire Générale de l’Association des villages SOS du Sénégal, «l’association est née depuis 1976. Car on ne peut pas parler de SOS sans mamans. C’est à travers les forums que nous lançons nos messages. Puisse qu’il regroupe toutes les mamans du Sénégal, nous en profitons pour faires nos communications sur un certain nombre de problèmes qui gangrènent le bon fonctionnement des villages ». D’ici le prochain forum qui sera organisé à Kaolack en 2016, il s’agira pour les membres de ladite association de lutter pour l’augmentation mais aussi mettre les bouchées doubles afin d’arriver à un renforcement familial. Car ce renforcement se fait en dehors du village. « Nous renforçons les familles en les assistant, en mettant les enfants à l’école, mettre à leur disposition une bonne alimentation etc. Et ce renforcement est élargi jusque dans les villes où il n’existe pas de village d’enfants SOS. Et les meilleures mamans sont choisies pour leur engagement, leur loyauté mais aussi pour leur disponibilité ainsi que leurs efforts méritoires en faveur de la communauté des villages SOS respectifs. Les mamans ainsi élevées ne sont pas nommées, c’est le fruit d’une concertation ou même d’un vote pour avoir quelqu’une d’entre elles. Pour le village de Dakar, Awa Ndir est choisie comme meilleures de l’année. Pour Louga c’est Séraphine Kabou qui porte le flambeau. Ziguinchor le choix est porté sur Béne Ndiaye ; Kaolack avec Awa Diouf. Pour Tambacounda, Virginie Sambou a été plébiscitée par les mamans et tantes de l’accueil familial du programme SOS Village. Ce 11e forum des mères SOS du Sénégal s’est tenu à Tambacounda du 15 à ce 18 septembre 2014 au village de Tambacounda.
Sadio SOUMARE à Tamba pour xibaaru.com

Les commentaires sont fermés.