Modern technology gives us many things.

Tamba : les femmes travailleuses crient leur ras le bol

« Nos bébés souffrent de notre situation de femmes travailleuses alors que le travail devrait être un facteur d’épanouissement pour nous et notre famille ». Tel est le cri de cœur des mères travailleuses de la coalition des centrales syndicales de travailleuses et travailleurs de Tambacounda.  Avec leurs « bébés » au dos, ce 1er Mai, ces mères  déclarent à qui veut l’entendre et devant la plus haute autorité de la région que « des que bébé arrive au monde et qu’arrive le moment de reprendre le travail après les congés de maternité, c’est la galère. L’éternelle question nous revient : qui va s’occuper de bébé ? »Selon toujours ces mères, ce problème peut trouver une solution grâce à la volonté politique affichée par l’Etat du Sénégal. De donner plus de responsabilités aux femmes. « Si la caisse de sécurité sociale nous garantissait une indemnité de prise en charge de nos bébés de 0 à 2 ans, cela nous aurait permis de recruter une nourrice pour pouvoir travailler avec moins de stress », ajoutent les dames. Mais alors donc il faut certainement des crêche publiques pour la prise en charge de ces bébés.  Ce qui pourrait rassurer les mamans. Mais en attendant, les pauvres bébés sont laissés entre les mains très souvent  non expertes « ndax nakk pexe ».

Sadio SOUMARE à Tamba pour Xibaaru.com

Les commentaires sont fermés.