Modern technology gives us many things.

Sénégal : des bénévoles veulent collecter 1000 poches de sang en deux jours

Des bénévoles regroupés au sein des clubs rotary du Sénégal veulent à travers l’action “mon sang pour les autres”, collecter 1000 poches de sang pour le Centre national de transfusion sanguine (CNTS), a annoncé, mercredi à Dakar, Brigitte Daluz, présidente du comité d’organisation.

“Au Sénégal, des milliers de personnes (accidentés, brûlés…) qui décèdent chaque année à cause d’un manque de sang et 25% des décès au moment des accouchements sont dus au manque de sang. C’est pourquoi, à travers cette 1-ere édition de cette action mon sang pour les autres, nous voulons collecter 1000 poches de sang en deux jours”, a notamment expliqué Mme Daluz, au cours d’un point de presse en prélude à cette activité prévue les 9 et 10 mai à Dakar.

Selon Brigitte Daluz, le don de sang ne couvre actuellement que 25% des besoins du pays. Ce qui fait dire au docteur Moussa Seck, médecin au CNTS, que le Sénégal est très loin des normes de l’Organisation mondiale de la santé. “Nous sommes entre 4 et 4, 5 donneurs de sang pour 1000 personnes. Or, selon les normes de l’OMS, il faut 10 donneurs pour 1000”, a-t-il ajouté.

L’action “mon sang pour les autres” est organisée par les Clubs Rotary du Sénégal en collaboration avec les Clubs Rotaract, le Club Inner Wheel et le Centre National de Transfusion Sanguine.

Cette manifestation s’inscrit dans une action mondiale qui vise à aider les établissements spécialisés dans le don de sang à renouveler leur public de donneur et à subvenir aux besoins de leurs malades.

Le Centre national de transfusion sanguine collecte en moyenne 55000 poches de sang par an, face à une demande ou besoin de 200000 poches de sang. Au Sénégal, 25% des décès au moment des accouchements sont dus au manque ou défaut de poches de sang.

L’action “mon sang pour les autres” qui a été lancée en 1998 à Toulouse (France), est aujourd’hui organisée dans 50 villes françaises.

Les commentaires sont fermés.