Modern technology gives us many things.

Revue de presse…L’enquête sur le décès de l’étudiant Fallou Sène à la Une

Les quotidiens du jeudi continuent de traiter de la mort, mardi, de l’étudiant Fallou Sène tué par balle lors d’affrontements entre étudiants et forces de l’ordre à l’Université Gaston Berger de Saint-Louis (Nord), avec notamment la sortie du Procureur qui promet de boucler l’enquête d’ici à dimanche.

« Meurtre d’un étudiant de l’Ugb-Fallou Sène, autopsie d’une mort atroce », titre L’Observateur qui affiche « les terribles révélations du certificat de genre de mort ».

Selon le journal, la balle a occasionné une plaie pelvienne, avec lésions viscérales, une rupture des vaisseaux.

« Mort de Fallou Sène : Le Procureur ouvre les pistes », titre Walfadjri, soulignant qu’Ibrahima Ndoye confirme la mort par balle, mais insinue la thèse de l’infiltration.

« Bizarrerie : La gendarmerie enquête contre…la gendarmerie. Menée au pas de charge, l’enquête pourrait être bouclée au plus tard dimanche », écrit le journal.

« L’enquête sera bouclée dimanche », promet le Procureur Ibrahima Ndoye à la Une de L’As, mais précise : « Si c’est un gendarme, je ne suis pas compétent ».

« Mort de l’étudiant Fallou Sène à l’Ugb : l’enquête bouclée dimanche », renchérit Vox Populi.

En attendant, Walfadjri renseigne que l’Inspection générale d’Etat (IGE) est activée pour connaître les causes du retard de paiement des bourses.

« Macky active l’IGE pour savoir les causes du retard des bourses », note L’As.

Sur ce, EnQuête dénonce « l’opacité totale » sur la gestion des bourses, avec Macky Sall qui demande « un audit de ce secteur ».

Suite au décès de Fallou, Sud Quotidien constate que « l’Ucad (est) sous haute tension, Macky saisit l’IGE ».

A la Une de Direct-Info, le père de Fallou confie : « A cause des violences, j’ai voulu le retirer de l’université ».

« Mort d’étudiants, manifestations réprimées, bavures…Le pays a mal de ses forces de l’ordre », estime 24 Heures.

Les commentaires sont fermés.