Modern technology gives us many things.

Respect des droits de l’enfant: Un guide pratique pour le traitement de l’information

Pour permettre aux professionnels des médias de respecter les droits des enfants dans le traitement de l’information, un guide dénommé “guide journalistique et droit de l’enfant” a été concocté par des professionnels comme Mame Less Camara, Bouna Manel Fall,…

Lors du lancement du guide sur le l’éthique journalistique ce matin, Ramatoulaye Ndao Diouf, coordonnatrice de la Cellule d’Appui à la protection de l’Enfant est revenue sur ce qui a motivé cette initiative: “c’est à cause de toutes ces dérives relatives aux droits de l’enfant, particulièrement le droit à l’image qui n’est malheureusement pas respecté par les journalistes qui a fait que nous avons édité ce guide qui a comme principal moyen de donner des outils aux journalistes pour leur permettre de mieux prendre en charge la question des enfants, à savoir quelles sont les bonnes pratiques”.

Poursuivant, elle dira que “c’est un guide qui est très illustré, facile d’utilisation et qui, dans des cas pratiques très simples, permet de savoir comment on doit traiter l’information quand on est devant un mineur, qu’est ce qu’il faut faire, qu’est ce qu’il ne faut pas faire, et à l’inverse on montre les bonnes pratiques de journalistes qui vont pousser les acteurs des médias à respecter l’intérêt supérieur”.

Abondant dans le même sens, Pape Ndiaye, Président de la Convention des Jeunes Reporters du Sénégal  (CJRS) précisera que “la Convention des Jeunes Reporters du Sénégal a constaté, depuis quelques années, une violation sans précédent des droits des enfants dans les médias, les entreprises de presse de tout bords se donnent à coeur joie sur tous les sujets qui touchent l’enfant en faisant fi de leur sensibilité et de leurs droit. Cette attitude des professionnels de l’information relève d’une carence sérieuse de formations adéquates dans ce domaine, beaucoup de consoeurs et confrères ignorent les conséquence désastreuses d’une publication non maîtrisée sur la psychologie non seulement du jeune public mais surtout sur l’enfant qui fait l’objet de reportage”, a expliqué Pape Ndiaye qui indique qu’il est temps d’agir pour mettre fin à cette situation. “cet outil innovant va permettre surtout aux journalistes d’utiliser la plume de l’éthique et non de la passion face à cette couche vulnérable dont nous portons tous la lourde responsabilité de protéger”, a-t-il fait savoir.

M. Ndiaye de rappeler que le Sénégal compte 31 chaines de télévision, 276 radios opérationnelles, 19 journaux et plus de 200 sites d’information,  avant de préciser qu’il ne faudrait pas laisser les enfants sans instrument de protection. Et ce ce manuel sera sans nul doute une réponse pour la protection du jeune public face aux méfaits des médias. Ce dernier n’a pas manqué d’exhorter les journalistes de faire de ce guide leur livre de chevet.

 

Pour rappel, ce guide a été réalisé  par la Cellule d’Appui à la Protection de l’Enfance (CAPE) du Ministère de la Bonne Gouvernance et de la Protection de l’Enfance en partenariat avec l’UNICEF et la Convention des Jeunes Reporters du Sénégal.

 

Les commentaires sont fermés.