Modern technology gives us many things.

La production de Farine a baissé de 6,1% au Sénégal

L’activité des industries meunières au Sénégal a connu une baisse de 3,2% au premier trimestre 2018 comparé au quatrième trimestre de l’année 2017, a révélé lundi la Direction de la prévision et des études économiques (DPEE).

« Cette évolution est essentiellement imputable aux baisses des productions de farine de blé (moins 6,1%) et d’aliment de volaille (moins 13,5%)», explique la DPEE. La production d’aliment de bétail a, par contre, progressé de 37,1% sur la période.

La variation glissante sur un an fait, également, ressortir une contraction de 15,4% des industries meunières, au premier trimestre 2018, en liaison avec les faibles productions de farine de blé (moins 17,2%) et d’aliment de volaille (moins 23,9%).

Toutefois, une consolidation de la fabrication d’aliment de bétail (plus 10,9%) est observée. « Les difficultés de l’industrie meunière sont principalement liées à la faiblesse des prix intérieurs, à la concurrence des importations de farine et pâtes alimentaires et aux difficultés de recouvrement des créances dans un contexte marqué par la recrudescence des chèques impayés », souligne la DPEE.

Selon toujours cette structure, l’installation de plusieurs minoteries dans les pays de la sous-région et les difficultés d’accès à certains marchés (particulièrement en Guinée) ont considérablement freiné les possibilités de ventes à l’étranger.

Les commentaires sont fermés.