Modern technology gives us many things.

Procès imam Ndao : la gendarmerie en état d’alerte

Le procès de l’imam Alioune Ndao et Cie s’est ouvert ce mercredi 14 février 2018. Après le renvoi de l’affaire le 27 décembre dernier, les co-prévenus vont faire face aux juges du tribunal correctionnel de Dakar pour répondre des faits de terrorisme. Les mis en cause qui viennent de boucler quelque 2 ans et 4 mois de détention préventive sont en ce moment même dans le “box des accusés” en attendant l’ouverture de l’audience.

Un silence de Cathédrale règne dans la salle 4 du palais de Justice Lat Dior. Seuls quelques chuchotements sont perceptibles. Ils sont le résultat des échanges entre les avocats de la défense et leurs clients. L’imam Ndao, tout de blanc vêtu, attire tous les regards.

Le public, venu nombreux, est essentiellement composé d’hommes barbus et de femmes voilées habillés en tenue traditionnelle. À l’entrée du bâtiment, la gendarmerie veille au grain. Il fallait montrer patte blanche pour assister à l’audience. Se soumettre au scanner et à la fouille corporelle.

Seneweb

Les commentaires sont fermés.