Modern technology gives us many things.

Plainte contre l’Etat : Ansoumana Dione entendu demain

L’Association Sénégalaise pour le Suivi et l’Assistance aux Malades Mentaux (ASSAMM) avait déposé, le mercredi 09 mai 2018, une plainte contre l’Etat du Sénégal, pour assassinat de malades mentaux errants, à Dakar et à Tambacounda. Donnant une suite à sa requête, le Procureur de la République, près le Tribunal départemental de Rufisque, a transmis le dossier au Commissariat urbain de Rufisque où Ansoumana DIONE, Président de ladite Association, sera maiendu ce vendredi 18 mai 2018. Ainsi, l’on s’achemine vers un procès inédit au Sénégal, sur une grave affaire d’assassinat de personnes vulnérables, ne jouissant pas de toutes leurs facultés mentales. Pour rappel, c’est en 2004 que l’ASSAMM avait bénéficié du régime du Président Abdoulaye WADE, d’un Siège à Kaolack, pour leur prise en charge médicale gratuite et leur réinsertion sociale, aussi bien pour leur bonheur que pour la sécurité publique. Mais, c’est en 2013 que celui du Président Macky SALL l’a confisqué et l’a fermé depuis lors, au détriment de ces milliers de malades mentaux errants dont onze (11) d’entre eux ont été sauvagement assassinés, entre 2014 et 2018. Une affaire à suivre.

Rufisque, le 17 mai 2018,
Ansoumana DIONE, Président de l’Association Sénégalaise pour le Suivi et l’Assistance aux Malades Mentaux (ASSAMM)

Les commentaires sont fermés.