Modern technology gives us many things.

Partenariats économiques sénégalo-ivoiriens pour l’intégration et l’émergence

L’ASEPEX et Enda CACID, en collaboration avec le Ministre ivoirien de l’intégration et des ivoiriens de l’extérieurs, le CEPECI et l’APEXCI (Agence de Promotion des Exportations de la Côte D’ivoire) ont organisé la première édition des partenariats économiques sénégalo-ivoiriens pour l’intégration et l’émergence (PESIRE) à Abidjan, République de Côte d’Ivoire, du 26 au 28 avril 2017.

Ce 1er forum a eu pour thème, selon un communiqué parvenu à notre rédaction : « Le commerce et l’investissement au service de l’émergence ».

Cette rencontre, qui avait pour objectif de renforcer les relations d’affaires dans les secteurs de l’investissement et du commerce, entre les deux pays, a bénéficié de l’appui institutionnel et technique de l’Ambassade du Sénégal en Côte d’Ivoire et du Consulat général du Sénégal à Abidjan.

Elle a enregistré la participation du Ministère de l’intégration et du NEPAD, à travers la Direction du NEPAD, l’UNACOIS, des Douanes sénégalaises, de la CFHAS.

Dix entreprises sénégalaises ont participé à cette rencontre.

Le Secrétaire Général de l’ASEPEX a saisi l’occasion, renseigne le document, pour présenter les opportunités commerciales identifiées par l’ASEPEX dans les secteurs de l’oignon et de la noix de cajou, en plus des secteurs traditionnels (ciment, sel, produits de la mer).

B2B

En prélude à ces journées, s’est tenu un important forum sur «le dialogue multi-acteurs : les forces motrices du commerce intra-régional en Afrique de l’Ouest » organisé par Enda Cacid, la CEDEAO, avec l’appui du Royaume des Pays-Bas, du Ministre ivoirien de l’Intégration et des ivoiriens de l’Extérieur, du CEPECI, de l’APEXCI.

En outre, un atelier sur le « programme pour la libre circulation des produits agricoles en Afrique de l’Ouest » s’est également tenu dans la même période, réunissant pendant deux jours, les comités nationaux d’agrément des Etats membres de la CEDEAO.

A l’issue de cette rencontre, les parties ivoirienne et sénégalaise ont adopté une feuille de route et formulé d’importantes recommandations afin de maintenir des partenariats dynamiques entre le Sénégal et la Côte d’Ivoire, le tout au sein d’une région intégrée.

 

Les commentaires sont fermés.