Modern technology gives us many things.

Missirah Sirimana : Les membres du CME formés sur les techniques de communication

La Mairie de Missirah Sirimana a abrité ce dimanche 22 avril 2018 une session de renforcement de capacités des membres du Conseil Municipal des Enfants (CME) de ladite commune.

Cette session de formation fait suite à l’installation du bureau du Conseil Municipal des Enfants, une exigence dans la mise en œuvre du programme Budget Participatif Collectivités Locales Amies des Enfants (BP/CLAE).Ce programme est initié par l’Unicef en partenariat avec l’ARD de Kédougou.

Les nombreux plaidoyers effectués par la CONAFE ont rendu la SGO  beaucoup plus sensible à la prise en compte des droits de l’enfant dans sa zone d’intervention. C’est pourquoi, la SGO a-t-elle décidé  d’accompagner en plus de la commune de Khossanto, la commune de Missirah Sirimana dans le processus de mise en œuvre de ce programme (BP/CLAE)..

C’est ainsi que l’association KEOH, reconnue pour son expertise dans la prise en charge des Droits de l’enfant, par ailleurs représentante de la CONAFE a été coptée par l’ARD de Kédougou pour accompagner dans le renforcement de capacités toutes les communes ciblées par le programme BP/CLAE.

La session de renforcement de capacités des membres du Conseil Municipal des Enfants a porté sur les techniques  de communication. La cérémonie d’ouverture  a été présidée par Diouma Mady Cissokho, le Maire de la commune de Missirah Sirimana en présence des enfants des différents villages de la commune  des Directeurs d’école et des CODECS.

Le facilitateur, M Dialiba Tandian par ailleurs Manager Principal de KEOH  a initié les membres du conseil municipal des enfants à quelques techniques de communication.

En plus de procéder à des clarifications conceptuelles, dans un langage accessible aux enfants, il a mis un accent particulier sur les dispositions à prendre pour réussir l’organisation d’une causerie éducative, d’une visite à domicile, d’une mobilisation sociale et d’un plaidoyer entre autres.

Les facilitateurs ont été séduits par le niveau des enfants qui ont participé à la construction de leurs propres savoirs durant cet atelier.

Dans un autre registre M Bakary Camara, facilitateur, par ailleurs chargé de programmes de KEOH a rafraichi la mémoire des enfants sur les rôles et responsabilités de chaque membre du Conseil Municipal des Enfants. Leur plus grand défi reste la défense des Droits de l’Enfant sur toute l’étendue de la commune, auprès des élus locaux (Maires, Conseillers Municipaux), des membres de la communauté (parents), des représentants de l’Etat et des partenaires financiers.

Il faut dire que dans ce processus de renforcement de capacités des membres du Conseil Municipal des Enfants, les facilitateurs de KEOH ont toujours mis en avant des valeurs chères à la Nation Sénégalaise telles que l’Equité, la Transparence, le Genre, la culture de la Démocratie.

Pour rappel, l’élection du bureau du Conseil Municipal des Enfants s’est faite de manière démocratique. Et tous les villages de la commune de Missirah Sirimana y sont représentés. Le jeune Mady Keita du village de Dambala Kénioto préside aux destinées du Conseil Municipal des Enfants de la commune de Missirah Sirimana. Il est secondé de Mademoiselle Diakhoumba Keita du village de Daloto comme première vice-présidente. Le Bureau du Conseil Municipal des Enfants de la commune de Missirah Sirimana est formé d’une dizaine de membres.

Adama Diaby à Kédougou pour xibaaru.com

Les commentaires sont fermés.