Modern technology gives us many things.

Le message de Mgr Benjamin Ndiaye aux étudiants

«L’actualité dans notre pays fait état d’événements regrettables et malheureux. Les évêques s’inclinent devant la mémoire de toutes les personnes décédées et adressent leurs sincères condoléances aux familles éplorées», a déclaré Monseigneur Benjamin Ndiaye, lors de la retrouvaille des évêques du Sénégal au Foyer de charité du Cap des biches.
De l’avis du chef de l’Eglise catholique du Sénégal, les évêques «tiennent particulièrement à préserver les droits des enfants et des jeunes à une éducation de qualité. Ils exhortent tous les responsables au courage et à l’honnêteté pour situer les responsabilités et prendre les mesures idoines pour mettre fin à toute perturbation».

Quant aux étudiants, les religieux les appellent à revoir leurs exigences et leurs moyens de lutte : «Les études, c’est le seul bien qu’un étudiant peut avoir. Renoncer à ses études, c’est hypothéquer son avenir. Nous les invitons à savoir raison garder. Je ne pense pas que cela soit la bonne décision de décréter une grève illimité.»

D’ailleurs, martèle Mgr Ndiaye, «au-delà d’hypothéquer son avenir, c’est l’avenir du pays qui est en jeu. Cela ne me paraît pas très bien inspiré. J’inviterais les jeunes étudiants à revenir à la raison et à trouver d’autres moyens pacifiques de se faire comprendre parce qu’il faut dans ce pays que l’on apprenne à se parler.»

 

 

 

Pressafrik

Les commentaires sont fermés.