Modern technology gives us many things.

La marche du G6 à Ziguinchor finalement réprimée par les forces de l’ordre

C’est le désordre total dans la marche des enseignants aussi bien dans sa gestion par l’autorité que par la manière qu’elle s’est terminée. Elle avait été autorisée et tard dans la soirée du Mercredi le Préfet à signifié aux initiateurs que la marche n’est pas autorisée. Ce jeudi matin, les enseignants qui s’étaient donnés rendez-vous au Lycée Djignabo ont montré leur détermination de marcher. Il y a eu échauffourées qui n’a pas duré car le Préfet est descendu sur le terrain pour autoriser la marche nous dit-on. La marche a alors démarré direction le centre ville. À la surprise générale, quand la foule est arrivée au niveau du rond point Jean Paul 2, les chose ont encore dégénère et il s’en est suivi un désordre total. La chasse à l’homme a démarré entre les forces de l’ordre et les manifestants. Le bilan fait état selon les manifestants de plusieurs blessés et des arrestation. Pour le G6, dans une réaction à chaud, il n’est pas question qu’ils quittent  Ziguinchor dans qu’il y a encore des enseignants entre les mains des forces de l’ordre. Les enseignants dénoncent un ré il démocratique et menacent de corser la lutte. Nous y reviendrons.
L.BADIANE POUR XIBAARU.COM

Les commentaires sont fermés.