Mamina Daffé
Mamina Daffé coordonnateur du Programme des Domaines Agricoles Communautaires (PRODAC)

Les femmes du département de Bignona vont bénéficier de financement sans intérêt de la la structure dénommée femme et développement créée par Mamina Daffé, coordonnateur national du Programme des Domaines Agricoles Communautaires (PRODAC).  Les responsables des groupements de femmes ont reçu l’information à l’occasion d’une rencontre convoqué à cet effet Jeudi. La présidente de cette structure Khady Mané Sakho a indiqué que le coordonnateur national du PRODAC qui a mis en place cet instrument compte beaucoup sur les femmes pour booster l’économie nationale.

L’objectif de la démarche de Mamina Daffé est mettre la femme au cœur du développement du département de Bignona pour un Sénégal émergent. Sans distinction d’appartenance politique, religieuse ou ethnique, les femmes de tout le département de Bignona sont concernées par ce programme qui vise à les rendre autonomes afin qu’elles puissent jouer pleinement le rôle qui est le leur dans une société qui a plus que jamais besoin d’elles.

L.BADIANE pour xibaaru.com

PARTAGER

3 Commentaires

  1. Cela fait six ans que Daffé a créé cette association et dit la même chose aux femmes de Bignona qui ont finalement compris que c’est du vent. Je demande à ma sœur Khady Mané, si elle veut rester crédible, de laisser Daffé aller dire directement certaines choses aux femmes. En vérité, Daffé n’a aucun financement, il veut utiliser les femmes pour sa politique, ce qui ne marchera pas car les femmes disent partout que le monsieur n’a jamais dit la vérité de sa vie. À Bignona, tout le monde l’assimile à un « menteur ». C’est ça son second nom et le monsieur ne fait rien pour changer. A Bignona, les femmes sont avec le Président Macky Sall et n’ont pas besoin de mensonges sans intérêt, pardon de financement sans intérêt pour soutenir l’apr

  2. Mamina Daffé doit d’abord cesser de tromper le président Macky Sall. Il a détourné tout l’argent des DAC, en a donné une partie à de grands responsables de APR qui le protège. Aucun DAC ne fonctionne. Il a promis des DAC à tout le Senegal alors qu’il ment. Les israéliens sont très fâchés contre lui. Son ami Gassama de Marsassoum est un entrepreneur prête nom de Mamina Daffé pour détourner l’argent des DAC. L’IGE doit vérifier la gestion du PRODAC qui est le scandale du siècle

  3. Ce mamina est un danger pour le Senegal. Il est en train d’investir l’argent volé en gambie. C’est une partie de cette argent qu’il va rapatrier au nom d’une Ong pour financer les femmes sans intérêt. On connaît ses connexions à Banjul qui sont dans l’immobilier, la restauration, l’import, …On y reviendra

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here