Modern technology gives us many things.

L’UE et le Sénégal « s’engagent » à renforcer leur coopération

Le Sénégal et l’Union Européenne se sont engagés, vendredi, à renforcer leur coopération dans divers domaines, dont ceux relatifs à la sécurité intérieure et aux transports routiers.

Pour ce faire, les deux parties ont signé trois conventions de financement d’un montant global de 15 milliards f cfa.

« La signature de cette convention de financement entre le Sénégal et L’UE, à hauteur de 6,56 milliards de FCFA pour le programme de coopération sur la sécurité intérieure marque un tournant dans le partenariat qui nous lie », a dit Joachim Gonzales-Ducay, ambassadeur de l’UE au Sénégal.

Pour justifier l’appui de l’Union européenne au Sénégal, le diplomate a indiqué que la sécurité est désormais « globalisée », soulignant que ce programme vise à lutter contre « l’extrémisme violent, le terrorisme, les trafics de toute sorte et le plus odieux d’entre eux, le trafic êtres humains ».

«Le programme permettra de renforcer et d’appuyer le dispositif de lutte contre le trafic de migrants mis en place par le gouvernement du Sénégal au sein de la police de l’air et des frontières », poursuivi Joachim Gonzales-Ducay.

De son côté, Amadou Bâ, ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, a affirmé que « ce programme qui couvre tout le Sénégal permettra d’améliorer l’efficience, l’efficacité et la recevabilité des services de sécurité intérieure pour lutter contre les grandes menaces ».

L’autre convention de 2,6 milliards f cfa va au « projet régional de gouvernance transport » qui vise l’amélioration de la pérennité et de la sécurité système régional de transport routier.

Quant à lui, le projet d’appui à la compétitivité de l’Afrique de l’ouest a bénéficié des 5,9 milliards f cfa de la 3ème Convention. Ce projet a pour objectif de contribuer à la transformation structurelle de l’économie par la production de biens et services à plus haute valeur ajoutée pour assurer la croissance.

Les commentaires sont fermés.