Modern technology gives us many things.

L’homme Sénégalais a renié son passé…Par Cissé Kane Ndao

0

Aucun historien n’ose penser écrire sur nos valeurs ancestrales de nos jours. Les évoquer et les célébrer, c’est tabou maintenant.

Aucun historien n’ose en professer la réhabilitation, ni les vulgariser, ni militer pour un retour aux sources basé sur la restauration de ces valeurs.

L’homme sénégalais renie son passé et se projette dans l’avenir par le superficiel, la flagornerie, l’impertinence et la palabre stérile.

Nous ne retenons de notre passé que le griotisme à la Karim d’Ousmane Socé, largement revendiqué par une classe de paresseux adeptes de farniente et du parler faux, hyènes encourageant les pires licences, justifiant toutes les fortunes volées, célébrant toutes les forfaitures et élevant au rang de héros des anti modèles honnis.

Tout cela pour tel le corbeau de la fable vivre en rémora sur le dos des requins voraces dont ils exaltent une généalogie souvent usurpée.

Notre héros national a sombré dans le tréfonds de l’oubli, jusqu’à son mausolée envahi par les herbes sauvages.

Le plus grand danger qui plonge irrémédiablement une nation que dis-je un peuple dans la dégénérescence est l’intellectuel défroqué qui a trahi sa mission pour des privilèges matériels et se livre à un larbinisme reptilique et une prostitution éhontée.

Quand les piliers de la société renoncent au diom, fouleu,fayda, ngor et livrent leurs âmes au diable, que voulez-vous que cela donne?

La damnation qui frappe nos élites intellectuelles tentées par le révisionnisme historique produira à terme, si leur sombre dessein s’accomplit, un peuple maudit.

Même Dieu est devenu un business lucratif où les soi-disant guides portent les habits immaculés de Tartuffes cupides et lubriques et négocient sous leurs airs de faux dévots leur prix à l’aune des fanatiques exploitables et corvéables dont ils encaissent le prix de vote.

Où va mon pays ?

Je suis dévasté !

Cissé Kane NDAO

Président A.DE.R

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.